A La UneDerniers articlesSOCIETE

Libreville : la mairie du 2ème arrondissement inaccessible aux personnes à mobilité réduite

Ecouter l'article

La mairie du 2ème arrondissement de Libreville a été délocalisée. Elle a élu pour siège provisoire, un building situé derrière l’immeuble du ministère des Eaux et Forêts. Si tout est fait pour assurer correctement son fonctionnement qui n’a d’ailleurs pas été interrompu, une certaine couche de la population est en marge. En effet, les bureaux étant désormais aux 7ème et 8ème étages, les personnes à mobilité réduite se retrouvent donc dans l’incapacité d’accéder au service de la mairie.

La délocalisation des locaux de la mairie du 2ème arrondissement de Libreville laisse tout de même l’opinion perplexe. Et pour cause, les bureaux dans lesquels les agents municipaux sont installés provisoirement se situent aux 7ème et 8ème étages d’un immeuble. Ce qui représenterait un parcours du combattant pour les personnes ayant des difficultés à se déplacer. En l’absence d’électricité pour emprunter l’ascenseur, ces derniers ne pourront pas monter jusqu’au 8ème étage. Ce qui est totalement discriminatoire et ne respecte pas le principe de l’égalité de droits et des chances permettant aux personnes handicapées de participer pleinement en tant que citoyens. 

La mairie du 2ème arrondissement pas accessible à toutes les couches de la population

Lorsqu’on décide de délocaliser les locaux d’une administration, il faudrait que le nouveau  siège réponde à toutes les normes afin de permettre aux personnes à mobilité réduite de pouvoir circuler comme n’importe quel autre usager dans un établissement recevant du public et à ses abords. Et cela nécessite notamment la mise en place de systèmes spécifiques pour ces derniers tels que « des rampes d’accès pour faciliter le franchissement d’un seuil le  handicap moteur. Des boucles magnétiques pour guichet dans le cas du  handicap auditif, des balises sonores pour le handicap visuel » sont en quelques sortes des équipements indispensables dans les lieux publics pour les Personnes à mobilités réduites. 

Malheureusement, ces éléments semblent totalement inexistants dans les nouveaux locaux de cette municipalité. Un fait qui démontre que l’inclusion des personnes en situation de handicap est loin d’être prise en compte dans notre société qui est pourtant en train de vivre la transition. D’ailleurs d’où est venue l’idée d’installer des locaux d’une mairie aux 7ème et 8ème étages d’un immeuble, sachant que la mairie est un lieu où il y a toujours de l’activité ? Notons que le terme de personne à mobilité réduite ne regroupe pas uniquement les grandes formes de handicap facilement identifiables, que sont : le handicap moteur, visuel, auditif et cognitif. Il fait également allusion à des facteurs qui sont un âge avancé, la grossesse, une blessure, le transport d’un enfant à l’aide d’une poussette, l’utilisation d’une valise.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page