Derniers articlesSOCIETE

Gabon : la compagnie Logimar victime de sabotage ?

Après l’épisode des deux naufrages ratés de justesse au mois d’août 2023, cette fois-ci la compagnie Logistique maritime 241 ( Logimar 241 ) est à nouveau sous les feux des projecteurs. Et pour cause, selon le quotidien L’Union, lors d’un contrôle de vérification du navire au sec, les techniciens ont fait la surprenante découverte de 16 trous d’aspiration bouchés et un mini câble de courant inséré dans la ligne d’arbre du jet coté bâbord. Toute chose qui ferait planer le spectre d’actes malveillants. 

Ces derniers mois, la compagnie maritime Logimar 241 a fait face à une recrudescence de soucis, alors que la compagnie qui a 5 ans de navigation n’a jamais été confrontée à des embrouilles dans les eaux gabonaises. Une série de dégâts inexpliqués qui a contraint le manager de Logimar à procéder à la vérification approfondie du navire MV Evongue. Lequel assure la liaison Libreville-Port Gentil en 3 heures de temps avec une capacité de 350 passagers. 

Qui en veut à Logimar 241?

C’est sous le contrôle de la Marine marchande que s’est effectué l’inspection. Au terme des travaux navals, l’expertise a révélé que des tissus de pagne soigneusement dissimulés dans les trous d’aspiration des hélices côté bâbord et tribord. Chose étonnante, alors que le Logimar présentait des paramètres au beau fixe, une coque impeccable, des moteurs et autres renforcés, qu’est ce qui serait donc à l’origine des soucis qui plombent le bon fonctionnement sur le navire ?

Selon nos confrères de l’Union, le staff technique et le chantier naval soutiennent l’hypothèse d’acte malveillant volontaire visant à nuire à la compagnie maritime. Si la vidéo de surveillance ne montre aucune intrusion des personnes douteuses au port d’attache du navire, le staff technique lui tient mordicus à l’idée d’un sabotage. «  les saboteurs sont arrivés sous l’eau pour accomplir leur forfait, Nous ne comprenons pas la motivation de ces personnes sachant que ce bateau transporte des vies humaines.» affirment-ils.

Afin de faire toute la lumière sur cet acte, la Marine marchande s’est saisie du dossier. Une enquête sera ouverte pour déterminer qui en veut donc à ladite compagnie ? Et Pourquoi avoir mis en danger la vie de nombreux passagers en mer?. Nous y reviendrons.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page