Derniers articlesSOCIETE

Gabon : 133 titres fonciers délivrés pour le seul mois de novembre 2023

Présenté comme étant une certification officielle de la propriété immobilière, le titre foncier garantit entre autres à son détenteur, la pleine propriété d’un terrain. Au Gabon, l’obtention de ce précieux sésame relevait jusque-là, d’un véritable parcours du combattant. Cependant, depuis l’arrivée des nouvelles autorités, il semblerait qu’un vent nouveau souffle sur le secteur de l’habitat, puisque selon de récentes données compilées par le ministère de l’économie, pas moins de 133 titres fonciers ont été délivrés pour le seul mois de novembre. 

Souffrant d’une véritable anarchie causée dans bien des cas par l’absence de plans d’occupation de sol et de cadastre, le secteur de l’habitat était jusque-là en proie à de nombreux dysfonctionnements, entraînant bon nombre de litiges fonciers. Déterminées à rendre leur dignité foncière aux Gabonais conformément à l’article 28 la Charte du CTRI qui précise que « la vente des terres aux non-nationaux est interdite en République gabonaise », les nouvelles autorités ont décidé de faciliter l’accès au foncier. Résultat, pour le seul mois de novembre, ce sont 133 titres fonciers qui ont été délivrés.

La délivrance des titres fonciers une priorité du CTRI 

En effet, longtemps considéré comme un parcours du combattant, la délivrance de ce précieux sésame semble avoir été libéralisée par les nouvelles autorités. Une volonté qui s’inscrit dans la droite ligne de la résolution des nombreux litiges fonciers qui ont émaillé la vie de nombreux concitoyens ces dernières années. Soulignant également le changement de paradigme impulsé par le CTRI depuis son arrivée, ces 133 titres fonciers délivrés viennent renforcer ce sentiment de sécurité foncière jadis perdu. 

Preuve que la vision du Président de la transition est en marche et que les instructions sont reçues 5/5 par le ministère de l’économie et des participations, cette accélération de la délivrance de titres fonciers souligne par ailleurs la volonté de faciliter la mise en œuvre de la réglementation foncière et toutes les procédures de régularisation. Une initiative encourageante, lorsqu’on sait que l’acquisition de ce document relevait jusque-là, d’un véritable parcours du combattant. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page