A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Nzouba Ndama : « Ali Bongo était presque sous curatelle de son épouse et de son fils »

Ecouter cet article

Deux semaines après la levée de son assignation à résidence décrétée par les nouvelles autorités du Gabon, Guy Nzouba Ndama s’est à son tour prononcé sur les événements ayant conduit au renversement d’Ali Bongo. Dans une interview accordée à Radio France international (RFI), l’ancien président de l’Assemblée nationale a affirmé que l’ancien chef de l’État était presque sous curatelle de son épouse Sylvia Bongo Ondimba et de son fils Nourreddin Bongo Valentin.

Si dès la levée de son assignation, Guy Nzouba Ndama avait promis de s’exprimer prochainement, c’est désormais chose faite. Celui qui, il y a quelques jours, a salué le coup de force des hommes en armes en marge de sa rencontre avec le président de transition, a assuré que cette action était prévisible.  

Un coup d’État prévisible, selon Guy Nzouba Ndama

Toutes les conditions étaient réunies pour que les hommes en armes prennent le pouvoir au Gabon. C’est ce qui ressort des propos de Guy Nzouba Ndama selon qui, les collégiens du bord de mer, comme il est désormais légion d’appeler les anciens conseillers d’Ali Bongo, « sont allés trop loin ». Une référence non voilée aux nombreuses accusations contre notamment l’ancienne équipe du cabinet présidentiel et Sylvia Bongo. 


S’appuyant sur les soucis de santé de l’ancien président de la République, le président du parti Les Démocrates (LD) ne s’est pas privé d’affirmer « Nous savions tous que ce n’est plus Ali Bongo qui présidait aux destinées du Gabon. Il était presque sous curatelle, et était sous le contrôle de son épouse et de son fils ». En effet, Guy Nzouba Ndama fait notamment référence aux accusations de falsification de la signature du président dont font l’objet les membres de la  « Young Team ».

PUB-GLOBAL MEDIA TIME Middle bannière

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page