A La UneDerniers articlesSOCIETE

Gabon : le gouvernement souhaite atteindre 600 000 touristes d’ici 2029

La vision du Gabon est de positionner le tourisme en tant qu’outil pour lutter contre la pauvreté. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement de transition dans son plan de développement de transition 2024-2026 publié par le ministère de l’Économie et des Participations prévoit la mise en place des stratégies fortes dans l’optique d’accueillir 600 000 touristes d’ici 2029 au Gabon. 

Si depuis l’arrivée des militaires au pouvoir le 30 août 2023, beaucoup de changements sont perceptibles dans divers secteurs, le tourisme n’est pas non plus resté en marge. Conscient de l’impact de ce secteur, le gouvernement et le comité de transition pour la restauration des institutions ( CTRI ) entendent œuvrer ensemble pour que le Gabon bénéficie des retombées financières de l’industrie touristique mondiale et cela en mobilisant plus de 21 milliards de FCFA

Avec un important potentiel touristique estimé à 80% de forêt tropicale humide parmi les mieux préservées, une riche biodiversité, 13 parcs nationaux , les autorités de transition souhaitent tirer profit du potentiel existant à travers la mise en place d’un tourisme durable pour la diversification de notre économie. Lequel passe par la promotion d’une offre touristique nationale fiable dont l’objectif est d’attirer plus de 600 000 voyageurs chaque année en terre gabonaise, tel est le nouveau défi du CTRI . 

Le Gabon nouveau pôle touristique 

Pour mener à bien sa vision en matière de tourisme durable, le gouvernement table sur 6 points essentiels qui sont : la rénovation du cadre institutionnel et légal du tourisme et le renforcement de la gouvernance touristique, la valorisation des ressources humaines, la création d’une offre touristique de qualité, la garantie d’un financement pérenne, la création de zones d’intérêts touristiques ( ZIT) et le développement des infrastructures et la mise aux normes des équipements touristiques.


Des points essentiels qui permettront le développement du tourisme encore embryonnaire au Gabon et qui pourront avoir une incidence sur son PIB qui jusque-là est de 4% .

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page