A La UneDerniers articlesSOCIETE

Port Gentil : la cœlioscopie diagnostique et chirurgicale enfin possible à l’hôpital de Ntchengue

C’est un moment historique dans le domaine de la santé pour le Centre hospitalier régional de Ntchengue, sis dans le 4ème arrondissement de la Commune de Port-gentil, Chef-lieu de la province de l’Ogooué maritime. Plus de 20 ans après sa mise en place, la structure sanitaire vient de réaliser sa toute première opération de coelioscopie diagnostique. 

L’hôpital régional de Ntchengue, a souvent enregistré des dysfonctionnements et des carences qui rendent inefficace la prise en charge des patients. Afin de changer l’image de cette structure de Santé publique, une nouvelle technique innovante médicale a été pratiquée sur une compatriote. Il s’agit  le cœlioscopie diagnostic , une technique médicale gynécologique qui consiste à  insérer un instrument mince, équipé d’une caméra à travers de petites incisions dans l’abdomen pour examiner les organes internes appelé

L’hôpital de Ntchengue une référence pour le bien être des populations

Si pour les patients, cet établissement de santé a toujours été l’archétype de l’enfer, pour le Directeur du Centre hospitalier  régional de Ntchengue , Jonas Mboumba cette nouvelle innovation médicale, s’inscrit en droite ligne avec sa vision qui consiste à faire de cet établissement de santé, une référence dans la capitale économique. « Je suis déterminé à faire du CHR un hôpital de référence, avec des pratiques médicales innovantes pour le bien-être de la communauté », nous rapporte nos confrères de l’Agence gabonaise de presse ( AGP). 

Ainsi cette nouvelle technique présente de nombreux avantages,en termes de temps de récupération et de précision diagnostique. En effet, elle permet  le diagnostic précoce des affections abdominales, toute chose qui favorise une prise en charge plus rapide et efficace des patients. Si cette première expérience est réjouissante, il convient de préciser que « L’ intervention est réservée aux personnes n’ayant jamais subi d’opération chirurgicale», a indiqué le gynécologue obstétricien qui supervisé cette première opération. 

Notons qu’en dehors de Libreville, Port-gentil devient la première ville provinciale à proposer cette technique chirurgicale d’exploration et de traitement des organes de la cavité abdominale. Elle est utilisée en gynécologie-obstétrique, en chirurgie urologique ou digestive, en chirurgie bariatrique et en chirurgie d’urgence.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page