A La UneDerniers articlesFAITS DIVERS

Oyem : un pasteur viole une mineure en prétextant une délivrance

Le pasteur de l’Église, impact global pour Christ, Steeve Ngalo aurait été interpellé le vendredi 3 novembre 2023 par la brigade de la gendarmerie-centre. Selon le récit de l’Agence Gabonaise de Presse (AGP) l’homme de Dieu aurait violé une mineur prétextant une délivrance. 

Encore un délit commis par un homme religieux au Gabon. Dernier fait en date, un pasteur d’une quarantaine d’années à Oyem dans la province du Woleu-Ntem aurait été interpellé le 3 novembre dernier. A la suite d’un viol sur une jeune fille de son église âgée de 17 ans. Selon la source, le berger de l’église impact global pour Christ aurait convaincu la brebis qu’elle aurait besoin d’une délivrance.

Un prétexte loufoque pour commettre un forfait

Steeve Ngalo aurait donc invité l’élève du lycée d’etat Richard Nguema Bekale à une séance de délivrance. A deux, dans le temple situé le long d’une piste au quartier la vallée-sud qui sert également de demeure au pasteur. Arrivée audit lieu aux environs de 18 heures, l’homme de Dieu aurait demandé à la victime d’installer un matelas dans une chambre.

Une fois la jeune fille dans la chambre, la pasteur va y pénétrer à son tour puis ordonné à la victime de se déshabiller. Tout en précisant qu’elle ne devait pas faire de bruit. L’homme d’une quarantaine d’années n’a pas hésité à assouvir ses basses besognes. Puis laissa la victime rentrer chez elle. 

Le pasteur à la prison centrale d’Oyem

Une fois rentrée, la victime va relater sa mésaventure à ses parents. Ces derniers ont donc fait examiner leur fille. Certificat médical en main, les parents ont porté l’affaire auprès des autorités. Le présumé violeur va donc être arrêté. A l’heure où nous couchons ces lignes, le pasteur séjournerai à la prison centrale d’Oyem.  

Il faut souligner que ce n’est pas la première fois que cette église soit au cœur d’un scandale. D’après une source, le premier pasteur à y être affecté entre les années  2012 et 2017, Evelyne Sirri de nationalité camerounaise, avait été expulsée du Gabon. Après avoir purgé une peine d’emprisonnement de près d’une année à la prison centrale d’Oyem.

Esther Kengue

Diplômée en Communication des organisations, l'écriture est une vocation que je mets au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time pour servir mon pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page