A La UneDerniers articlesECONOMIE

Gabon : vers la labellisation du manioc Agnizock 

Ecouter l'article

Le ministre de l’Agriculture chargé de la Valorisation de la ruralité a devisé, le 23 juin dernier, avec le Directeur général du pôle régional de recherche appliquée au développement des systèmes agricoles d’Afrique centrale (PRASAC). Charles Mve Ella et Jean-Louis Mihindou Doukaga, ont évoqué la labellisation du manioc agnizock. 

Fabriqué dans la province du Woleu-Ntem, le manioc Agnizock est un accompagnement très prisé au Gabon. Aussi, le gouvernement à travers son ministre de l’agriculture a entrepris de le labeliser. Un encadrement express qui lui permettra d’être commercialisé en grande surface voire hors de nos frontières.

Il va sans dire que ce serait une avancée considérable. Notons que cette structuration pourrait anticiper les ruptures de stock. Car faut-il rappeler que depuis 2016, cette denrée s’est raréfiée sur les marchés à cause de la fermeture des frontières avec le Congo et le Cameroun, d’où provient une bonne partie du manioc consommé par les Gabonais.

Autre sujet au menu des échanges, l’adoption de la loi semencière au Gabon. Une initiative qui a pour objectif de contribuer au renforcement du secteur par la production de semences agricoles de haute qualité et en quantité suffisante. Cela emporte l’encadrement de la participation du secteur privé dans la production et la distribution des semences. Les deux parties se sont dites satisfaites des échanges qui ont démontré la franche collaboration qu’il y a entre les deux entités.

Pour l’heure, la mise en application de ces projets est fortement espérée. Rappelons que dans l’optique d’accompagner les producteurs locaux et faciliter la consommation mais aussi l’exportation de leurs produits sur le marché extérieur, le membre du gouvernement avait instruit l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire (AGASA), d’alléger la procédure d’obtention de certification de produits locaux. 

Esther Kengue

Diplômée en Communication des organisations, l'écriture est une vocation que je mets au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time pour servir mon pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page