Derniers articlesJUSTICE

Gabon : 6 policiers aux arrêts pour contrôle inopiné, séquestration et extorsion de fonds

Si lors de la cérémonie de présentation de vœux aux Forces de sécurité et de défense, le président de la Transition, le Général de brigade Brice Oligui Nguema s’était montré ferme face aux dérives enregistrées ces derniers mois. Ainsi, le mardi 30 janvier dernier, 6 policiers ont été mis aux arrêts pour contrôle inopiné, séquestration et extorsion de fonds. 

Si lors de son allocation, le chef de l’État avait ordonné de « sanctionner avec la plus grande rigueur, la plus grande énergie les actes de tous les agents qui se seraient rendus coupables d’actes délictueux », les premiers résultats de cette ferme instruction n’ont pas tardé. Ce sont donc 6 agents de force de l’ordre qui ont été arrêtés après s’être rendus coupables de plusieurs actes délictueux.

6 agents des forces de police appréhendés 

En effet, ces derniers excellaient dans l’escroquerie, le trafic d’influence, l’extorsion de fonds, l’organisation de contrôle inopiné et même de séquestration. Une interpellation qui fait suite aux multiples plaintes de leurs différentes victimes. C’est donc le chef d’état-major des polices d’investigations judiciaires, le Colonel Emmanuel Constant Boubata qui a permis de mettre un terme à ces actes répréhensibles mardi dernier.

D’ailleurs, ces malfrats n’ont pas démenti ce qui leur était reproché. « On me reproche extorsion de fonds, association des malfaiteurs, contrôle inopiné, possédant à l’interpellation comme d’habitude, il paie les amendes, on arrive à une entente », a relaté l’un des policiers. Espérant la clémence de la justice, ce dernier a indiqué que lui et ses collègues n’étaient coutumiers de ce type d’agissement, mais le réalisait pour arrondir leur fin du mois.

Des arrestations qui devraient dès lors servir de leçon et devraient dissuader d’autres agents de force de sécurité et de défense qui ambitionneraient de plonger dans les mêmes agissements peu orthodoxes au mépris de la discipline militaire.

Esther Kengue

Diplômée en Communication des organisations, l'écriture est une vocation que je mets au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time pour servir mon pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page