A La UneDerniers articlesSport

CAN 2023 : Les léopards fimbu par le coup du marteau des Éléphants !

Miraculeux du groupe A avec 2 défaites et 1 seule victoire, les éléphants de la Côte d’Ivoire viennent tout de même de déjouer tous les pronostics en s’imposant 1-0 contre les favoris Léopards de la République démocratique du Congo (RDC). Fin de parcours pour Chancel Mbemba et ses compatriotes décidée par le revenant Sébastien Haller.

C’est une deuxième demi-finale de cette 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations 2023 qui aura vu le favori courber l’échine face à l’imprévisible Côte d’Ivoire. Conquérants tour après tour, les hommes de Desabre n’ont pas trouvé les ressources nécessaires pour aller chercher une énième sacre de champion. Fin des haricots mais une campagne exemplaire qui annonce des lendemains meilleurs pour la RDC.

Côte d’Ivoire droit vers le Nigeria !

Alors que d’aucuns voyaient en eux de simples revenants, la Côte d’Ivoire d’Emerse Faé a fermé la bouche à plus d’un. Armés de courage et de témérité, les éléphants ont décidé d’écraser tout sur leur passage et réaffirmer leur statut de roi de la forêt. Après le Sénégal et le Mali, c’est à la brillante République démocratique du Congo de passer à la trappe. Une courte mais précieuse victoire qui leur ouvre la voie d’un 3eme sacre.

Le salut est venu de la patte de son attaquant du Borussia Dortmund Sébastien Haller habitué d’un esprit Zlatanesque. Lionel Mpasi impuissant n’a pu que constater les dégâts. Vainqueur des Bafana Bafana, le Nigeria devra croiser le fer avec le pays hôte dans une finale de la CAN 2023 épique. La RDC et l’Afrique du Sud se disputeront la 3e place du tournoi.

Lyonnel Mbeng Essone

Rédacteur en chef adjoint, je suis diplômé en droit privé. J'ai longtemps fourbi mes armes dans les cabinets juridiques avant de me lancer dans le web journalisme.Bien que polyvalent, je me suis spécialisé sur les questions sociétés, justice, faits-divers et bien sûr actualités sportives.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page