A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Moanda: des élus de l’UN prennent fait et cause pour Paul Marie Gondjout

Ecouter cet article

L’onde de choc de l’annonce le 23 juillet à Libreville de la création de l’Union nationale initiale (Uni), frange dissidente de l’Union nationale, n’a pas fini d’impacter la vie de cette formation politique. La preuve avec la motion de soutien apportée à Paul Marie Gondjout par la coordination communale de ce parti dans la ville de Moanda. 

Si récemment encore, le secrétaire exécutif de l’UN Minault Maxime Zima Ebeyard interpellait Paul Marie Gondjout sur la nécessité de clarifier sa position à la suite de la création de l’UNI, les soutiens de ce dernier semblent décidés à aller jusqu’au bout de leur démarche. C’est semble-t-il dans cette optique que 8 élus de la commune de Moanda dans la province du Haut-Ogooué ont décidé d’apporter leur soutien à l’ancien secrétaire exécutif adjoint de l’UN. 

Ainsi, Faustin Ngossanga, Villeneau Moutangani Lelenga, Georges Boukopo, Jeanne Ndzambi, Alphonse Mbou Moutete, Leyediangoye, Jean Olivier Lepemangoye et Fulbert Bimbi ont appelé clairement à Paul Marie Gondjout à assurer la présidence de l’UNI. « Vu l’importance du sujet qui concerne tous ceux qui prônent l’alternance et le développement, nous élus de l’Union nationale de la commune de Moanda, apportons notre motion de soutien à Monsieur Paul Marie Gondjout », ont-il indiqué. 

Une sortie qui vient une fois de plus mettre le feu aux poudres au sein de cette formation dirigée par Paulette Missambo et qui ne manquera pas faire réagir le directoire de cette formation politique qui menaçait déjà de radier les militants dissidents.

Afficher plus

Henriette Lembet

Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page