A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Gabon : le Gén. Nziengui Nzoundou sommé d’accélérer les travaux de la Transgabonaise

Devant l’impatience de ses compatriotes, le président de la Transition, chef de l’Etat, le général Brice Oligui Nguema prend son bâton de pèlerin afin que les travaux de la Transgabonaise et de la voie de contournement de l’aéroport de Libreville s’achèvent. C’est en tout cas ce qui ressort du conseil de cabinet qu’il a tenu le 24 novembre, au cours duquel étaient présents les ministres sectoriels concernés et les représentants des entreprises. 

Si le ministre des Travaux publics, Flavien Nzengui Nzoundou s’était déjà montré ferme quant à la livraison au plus vite de la voie de contournement de l’aéroport, cette fois, c’est le chef de l’Etat qui a exprimé son impatience. Une impatience d’autant plus justifiée, que les populations ont dû à nouveau faire face ce samedi 25 novembre à une interruption du trafic des heures durant sur le tracé de la Transgabonaise. 

Les TP, Arise et la SAG mis sous pression par le Gén. Oligui Nguema 

Censé être livré depuis belle lurette, le tracé du nord de la capitale gabonaise, confié à Arise, avait obtenu un sursis jusqu’au 31 décembre. Quant à la Transgabonaise, réalisée par la Société autoroutière du Gabon (SAG), dans le cadre d’un partenariat public privé (PPP) avec l’Etat gabonais, malgré l’état avancé des travaux, l’impatience se fait également sentir. D’où la sortie du chef de l’Etat, qui s’est voulu ferme. 

« Face au retard, le chef de l’Etat a instruit le ministre des TP, le Général Flavien Nzengui Nzoundou, d’intensifier les efforts pour finaliser les travaux d’ici avril 2024 », a indiqué la présidence de la République, dans un communiqué rendu public à la suite de la rencontre. C’est donc une course contre-la-montre pour le patron des travaux publics, qui devra tout mettre en œuvre afin que l’entreprise Afcons, en charge de la réalisation des deux infrastructures, s’active.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page