Derniers articlesSOCIETE

INSG : vers l’ouverture des filières mines et pétrole !

À l’heure où le pays semble reprendre sa marche en avant sur le plan économique, le gouvernement de transition ne ménage aucun effort pour préparer les compatriotes à faire face à la demande de main d’œuvre en perspective. Toute chose qui a conduit l’exécutif à ordonner l’érection des filières Mines-Pétrole et statistique dans l’offre de formation de l’institution nationale de sciences de gestion (INSG).

Si à l’instar de l’Université Omar Bongo (UOB), les instituts publics peinent à mener à bien leurs activités c’est assurément dû aux carences budgétaires. Les mécanismes de financement de ces établissements se heurtent très souvent au saucissonnage des subventions allouées par l’État. Dans une dynamique qui s’annonce plus transparente et orthodoxe, le gouvernement de transition a décidé d’ouvrir l’INSG aux métiers des mines et de la statistique.

L’INSG à l’heure des enjeux économiques !

C’est une mini révolution que devrait bientôt connaître l’Institut national des sciences de gestion, 51 ans après sa création. Si l’établissement avait pour mission initiale de former des cadres moyens et supérieurs dans le domaine des sciences de gestion, il devra s’étendre à des nouvelles offres de formation pour répondre aux besoins de l’économie nationale. L’annonce a été faite par le Directeur général dudit institut le lundi 5 février 2024.


« L’institut de gestion s’est vu affecter un contingent dans le cadre duquel deux filières vont être ouvertes. Une filière orientée vers les statistiques et une filière orientée vers les mines et le pétrole », a annoncé Pierre Nzagou Makosso. Une occasion en or pour le plus vieil établissement de gestion du pays de lier des conventions avec des entités privées et publiques pour le recrutement des étudiants qui en sortiraient. Nous y reviendrons !

Lyonnel Mbeng Essone

Rédacteur en chef adjoint, je suis diplômé en droit privé. J'ai longtemps fourbi mes armes dans les cabinets juridiques avant de me lancer dans le web journalisme.Bien que polyvalent, je me suis spécialisé sur les questions sociétés, justice, faits-divers et bien sûr actualités sportives.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page