Derniers articlesSOCIETE

Naufrage de l’Esther Miracle: les familles s’insurgent contre le mutisme du gouvernement sur les disparus

C’est le désarroi qui anime depuis 48 heures les familles des personnes portées disparues dans le naufrage du navire Esther Miracle exploité par la société Royal Cost Marine. Et pour cause malgré la mise en place supposé d’une cellule d’information au service de santé des gens de mer sise au port-môle de Libreville, les familles ne disposent pas d’information fiable non seulement sur la situation réelle de leur proche mais surtout sur les causes de ce drame qui touche le territoire tout entier.

En effet, depuis maintenant deux jours plusieurs familles des personnes portées disparues dans le drame de l’Esther Miracle campent les alentours du port-môle de Libreville. C’est dernier en quête d’information sur l’évolution de l’opération ne savent d’ailleurs plus à quel saint se vouer, le gouvernement ayant semble-t-il décidé de communiquer à minima sur cette catastrophe en minimisant les faits. 

De quoi susciter la colère des parents qui espèrent toujours recevoir des nouvelles de leur proche. « Donner les informations dont nous avons besoin. C’est ce que nous revendiquons ici présentement. Moi j’ai perdu mes deux sœurs », a déclaré une parente de victime interrogée par la chaîne de télévision Gabon 1ère. Il faut dire que malgré ses interpellations le gouvernement demeure muet quant à l’évolution de la situation. 


Des agissements que n’a pas manqué de fustiger certains acteurs politiques à l’instar du vice-président de l’Union nationale qui dans une publication sur sa page Facebook a fustigé le silence assourdissant du gouvernement. « Mesdames et Messieurs les Gouvernants, ne vous murez pas dans un silence qui frise le mépris. Informez, heure par heure, les familles des disparus de ce qui est fait, de ce qui peut être fait et de ce qui ne peut l’être. Ces familles ont besoin de réponses, d’assistance et de soutien », a-t-il indiqué.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page