A La UneDerniers articlesJUSTICE

Grève de magistrats: déjà un mois de paralysie entretenue par Antonella Ndembet ?

Ecouter cet article

En grève générale illimitée depuis le lundi 19 décembre 2022, le Syndicat national des magistrats du Gabon (S,YNAMAG) ne s’est plus à quel saint se vouer. Et pour cause, après une rencontre furtive pleine de promesses non tenues, le ministre de la justice Erlyne Antonella Ndembet Damas semble davantage préoccupé par ses villégiatures qu’à sortir de cette crise.

Ottawa, Washington, autant de villes d’Amérique du Nord que la Ministre de la Justice, Garde des Sceaux peut se targuer d’avoir visité aux frais du contribuable et pour semble-t-il y trouver des solutions aux maux des justiciables. Pourtant, ces villégiatures qui lui conféreraient d’emblée le titre de globe-trotteuse ne se traduisent pas en actes. Les prisons centrales demeurent des mouroirs, le système carcéral continue de patauger.

Que dire des maux qui minent le département dont elle a la charge? La grève des magistrats paralyse la justice gabonaise. Excepté le Conseil d’État, les autres juridictions n’observent que le service minimum jusqu’à prise en compte effective de leur cahier de charges. Lequel porte entre autres sur l’amélioration des conditions de travail, la dotation de moyens roulants et la régularisation des situations administratives des promotions 2007 et 2009.

Pendant ce temps, le membre du gouvernement continue de parcourir le monde. Une situation des plus inconvenantes pour les magistrats qui peinent désormais à croire aux garanties qu’elle s’évertuait à donner lors de leur rencontre le mardi 17 janvier dernier. Car depuis, le contact se serait rompu. Germain Nguema Ella et ses confrères tiennent mordicus sur ce qui fonde leurs revendications, somme toute, légitimes.

PUB-GLOBAL MEDIA TIME Middle bannière

Lyonnel Mbeng Essone

Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Articles similaires

Un commentaire

  1. Nous sommes à plus de deux mois déjà malgré les décisions prises par le gouvernement, une seule pratique a été faites la remise des véhicules il reste les textes a savoir les décisions prises en conseil des ministres, je crois qu’il est mieux de matérialiser les propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page