Derniers articlesPOLITIQUE

Gabon : Les Démocrates Libres tracent leurs sillons pour l’avenir

Ce samedi 02 décembre 2023, le président des Démocrates Libres, Séraphin Akure Davain a procédé à l’ouverture des travaux de la journée de réflexion axée sur le bilan d’activité et les perspectives de cette formation politique. Une rencontre qui devrait permettre de faire un tour d’horizon des actions menées par le parti depuis sa création, mais surtout de tracer les grandes lignes de son avenir en cette période majeur de transition.

D’entrée de jeu, le secrétaire général de cette formation, Joumas a décliné les grandes lignes de cette rencontre qui sera marquée entre autres par le bilan des candidats du parti aux élections générales de 2023, le bilan des activités du parti, mais aussi les perspectives. Occasion pour les participants de diagnostiquer les actions entreprises durant l’année, mais surtout proposer des pistes de réflexion afin de dynamiser l’action des Démocrates Libres sur le terrain.

Les Démocrates Libres entendent s’imposer dans le paysage politique

Connu pour ses interventions acerbes contre la gouvernance de l’ancien régime Bongo-PDG qui durant des décennies, avec la collaboration d’une partie du peuple gabonais, a plongé le pays dans les abysses du sous-développement, Séraphin Akure Davain a déploré les conditions difficiles dans lesquelles vivent les populations. Toutefois, il n’a pas manqué de souligner que le coup de libération des Forces armées gabonaise (FAG) le 30 aout 2023 avait permis d’ouvrir une voie d’espérance qui devra se traduire lors du prochain dialogue national auquel prendra part activement Démocrates Libres.


Abordant par la suite les grandes lignes de cette journée de réflexion, le député a rappelé que cette rencontre permettra « d’élaborer ce qui sera désormais la pierre angulaire de l’action politique des Démocrates Libres ». « Nous sommes là pour dresser le bilan de nos actions politiques. Nous souhaitons que ce bilan soit le plus complet possible, le plus véridique possible et le plus critique possible pour que nos perspectives soient réalistes et dignes de foi », a indiqué l’honorable Séraphin Akure Davain.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019.Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page