A La UneDerniers articlesSOCIETE

Gabon : le bénévolat, un outil méconnu du développement communautaire

Le mardi 05 décembre 2023, l’antenne locale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et l’agence japonaise de coopération internationale (JICA) ont célébré la journée internationale du bénévolat. Occasion pour les intervenants de mettre la lumière sur la contribution des volontaires dans le développement communautaire. 

C’est en présence de la coordinatrice résidente de l’ONU, Savanna Amassari que la journée internationale du bénévolat a été célébrée sous le thème « Et si chacun agissait ? ». Il était question pour les volontaires d’encourager chacun à mettre son savoir, ses aptitudes au service de la société en démontrant le rôle crucial que joue le volontariat dans le développement local.

32 volontaires de l’ONU au service du développement communautaire au Gabon

La célébration de la journée internationale du volontariat a servi de cadre pour promouvoir l’action bénévole. Au Gabon, l’ONU compte 32 volontaires répartis dans 7 agences, dont la moitié sont des Gabonais qui contribuent aux programmes de développement. Ces derniers interviennent dans les coins les plus reculés pour améliorer les services de base. Leur proximité avec les populations leur permet de cibler les besoins locaux pour lesquels ils apportent des réponses adaptées. Un engagement pour lequel le Japon joue pleinement sa partition. 

Depuis 2005, ce sont plus de 200 volontaires japonais qui ont apporté leur aide dans des secteurs variés, a précisé le représentant de la JICA. « Depuis 2005, le Japon a envoyé plus de 200 volontaires japonais compétents dans plusieurs domaines tels que la santé, le social, l’éducation, le développement communautaire, l’agriculture, la pêche », a précisé le représentant de la JICA, Shinji Umemoto. Par ailleurs, les volontaires sont des acteurs majeurs du développement durable. En effet, ils agissent en faveur du climat et de la biodiversité. Et ce par le biais de la sensibilisation mais aussi d’actions concrètes telles que le nettoyage des plages.

Le volontariat, au service de l’autonomisation de la jeunesse

Le bénévolat n’est pas qu’un acte de don. En effet, s’engager dans le volontariat permet parfois de développer ses compétences et accroître son expérience. Ce qui contribue au développement personnel et professionnel des bénévoles. De plus, le bénévolat offre aux membres de la communauté la possibilité de s’autonomiser en prenant des initiatives locales. Cela crée un cercle vertueux où les développements individuel et communautaire se nourrissent mutuellement.

Si la jeunesse a été encouragée à jouer sa partition, le coordinateur des volontaires au Gabon a également convié les personnes retraitées à s’engager dans cette cause noble. Une invitation qui rappelle que les séniors sont porteurs d’une richesse qu’ils peuvent mettre au service de leurs communautés. La cérémonie s’est achevée avec une remise de prix, à savoir, celui de l’Inspiration en action, le prix de l’Inclusion sociale et le prix Genre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page