A La UneDerniers articlesECONOMIE

Etimboue : vers la construction d’un pipeline par Perenco

Engagée dans un processus de dynamisation de ses activités, la compagnie franco-britannique Perenco Oil & Gas (POGG) a annoncé récemment son ambition de construire un nouveau pipeline reliant le champ Olendé-plage à la station de production CB1, située dans le département d’Etimboué, province de l’Ogooué-Maritime. Une infrastructure qui devrait permettre d’améliorer considérablement l’acheminement de sa production. 

En effet, dans le cadre de ce projet, une étude d’impact environnemental et social (EIES) a été réalisée et déposée par la société pétrolière à la Direction générale de l’Environnement et de la protection de la nature (DGEPN) pour consultation. Si les détails dudit projet ne sont pas déclinés, la construction de ce pipeline devrait contribuer à accroître la production de la société Perenco Oil & Gas au Gabon.

Booster la production par la construction d’un pipeline

Premier producteur de pétrole au Gabon avec un peu plus de 100 000 barils par jour, la compagnie pétrolière indépendante franco-britannique ambitionne augmenter sa production au cours des prochaines années dans le pays grâce à de nombreux investissements. Ainsi, elle a prévu investir plus de 500 millions de dollars, soit 305,7 milliards de FCFA au cours de l’année 2023 pour augmenter sa production pétrolière et développer l’activité gazière.

 
Il faut souligner que les investissements consentis par Perenco Oil & Gas au Gabon ont aussi pour objectif d’accroître sa production gazière. C’est notamment le cas avec le Le projet de centrale thermique de gaz à Mayumba qui augmentera les capacités de production d’énergie électrique du Gabon à travers le développement d’un gazoduc et des équipements associés reliant les champs pétroliers offshore exploités par POGG au site de la centrale thermique, d’une centrale thermique de production d’énergie électrique d’une capacité installée de 21 MW extensible à 50 MW ou encore  d’une ligne de transport électrique de la centrale jusqu’à Tchibanga, à transférer à l’État.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019.Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page