A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Assises nationales des métiers : Ndong Sima pour une adaptation des formations suivant les attentes des marchés

Ecouter l'article

Ce lundi 13 mai 2024, le premier ministre Raymond Ndong Sima a présidé la cérémonie de clôture des Assises nationales des métiers et formations prioritaires pour le développement du Gabon qui se tenait au Centre international multisectoriel de formation et d’enseignement professionnels de Nkok. Des assises qui ont permis aux experts du secteur public et privé sur l’élaboration d’une cartographie des métiers et formations prioritaires et des emplois pour le développement du pays.

C’est présence du ministre l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique, le Pr. Hervé Ndoume, du ministre de l’Education nationale Camelia Ntoutoume Leclercq, des corps constitués et des missions diplomatiques accréditées au Gabon et du secrétaire permanent du Secrétariat d’orientation scolaire universitaire et professionnelle (Sosup) Jérémie Mikombo que s’est déroulé cette cérémonie de clôture de ces assises placées sous le thème « Cartographie des métiers et formations pour le développement du Gabon ». 

Des grandes attentes pour les Assises nationales des métiers

Organisées grâce à un partenariat entre Sosup, le ministère de l’Éducation nationale et celui de l’Enseignement supérieur ces assises des métiers était l’occasion de faire un diagnostic du processus d’orientation, mais surtout d’élaborer des solutions pour permettre une meilleure mise en œuvre de ce processus. Lors de son allocution, le chef du gouvernement a d’ailleurs rappeler que « ce sont les marchés qui commandent la formation, ce ne sont pas les employeurs qui commandent la formation. L’évolution des marchés, c’est elle qui détermine la qualité et la nature des formations qu’il faut donner ». 

Ainsi, les Assises nationales des métiers et formations prioritaires pour le développement du Gabon ont permis aux experts d’élaborer une stratégie d’adaptation du système de formation conforme aux attentes de l’État afin de fournir au secteur public et privé des ressources humaines qualifiées pour contribuer la réduction du chômage. La porte-parole des ateliers, Georgette Boukandou Moucketou a par la suite décliné quelques résultats issus de ces assises. 

Il s’agit notamment de l’élaboration d’un référentiel des métiers prioritaires et des employés pour le développement du pays, l’identification des secteurs prioritaires en l’occurrence l’habitat, le logement, le transport, sport et jeunesse, économie numérique, énergie, eau et assainissement entre autres. Toute chose qui a conduit à l’élaboration d’une cartographie provisoire de 2227 métiers pour 10 domaines professionnels. Ainsi, donc, cette cartographie, permettra au SOSUP de garantir une meilleure orientation des apprenants au Gabon et de régler, de manière efficace, l’échec scolaire et universitaire, le décrochage et le chômage grandissant.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page