A La UneDerniers articlesECONOMIE

SEEG : Joël Lehman Sandoungout en visite d’inspection dans le Haut-Ogooué

Ecouter l'article

Du 26 au 29 octobre dernier, le directeur général de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) Joël Lehman Sandoungout a séjourné à Franceville et Moanda dans la province du Haut-Ogooué. Il était question lors de ce déplacement de s’enquérir de l’état d’avancement des chantiers en cours de réalisation, initiés dans le cadre du Plan d’Investissement Triennal (PIT) 2022-2025 avec pour objectif l’amélioration de l’accès à l’eau et à l’électricité dans ces deux localités. 

Nommé à l’issue du Conseil des ministres du 28 septembre dernier, Joël Lehman Sandoungout a décidé sans délai de s’attaquer à la problématique de l’accès à l’eau et à l’électricité sur l’ensemble du territoire national. C’est dans cette optique qu’il a séjourné récemment dans la province du Haut-Ogooué pour s’imprégner de la progression des travaux lancés par la SEEG. 

Plusieurs milliards investis par la SEEG pour des travaux dans le Haut-Ogooué

C’est accompagné du président du Conseil d’administration, Christophe Jocktane Lawson, de Sylvère Biteghe et Guy Ngamamba,  respectivement DGA Chargé de la Technique et des Opérations (DGATO) et DGA Chargé  de l’Administration et des Finances (DGAF) que Joël Lehman Sandoungout a effectué au pas de course cette visite d’inspection. Ainsi, à Franceville, le patron de la SEEG a pu s’enquérir de l’avancement des travaux de  construction de l’usine de production d’eau potable FCV 3, d’une capacité 200 m3/heure pour un investissement estimé à plus de 3 milliards de FCFA. 

Prévue pour être livrée d’ici fin février 2024, cette nouvelle unité devrait impacter plus de 40 000 habitants du 2ème arrondissement de la commune. Même son de cloche à la station de production d’eau potable de FCV 1 où les travaux vont bon train. Des travaux consistant à la réhabilitation de la bâche eau traitée de 400  m3 et la sécurisation du site par la construction d’un mur de soutènement en béton armé  pour empêcher l’évolution de glissement de terrain. D’un coût de 510 millions de FCFA, ces  travaux vont impacter plus de 7 000 habitants supplémentaires. 

En premier plan, le directeur de la SEEG Joël Lehman Sandoungout en visite d’inspection © D.R.

À Mbouma-Oyali, les travaux d’extension HTA/BT de la cité SNI sont exécutés à un rythme  soutenu. La délégation du directoire de la SEEG s’est également rendu au poste de transformation 63/20 KV de Yéné et l’usine de production d’électricité 27,6 MW  de Poubara. À Moanda, il était question d’apprécier l’état d’avancement des travaux d’extension, de réhabilitation et de  renforcement du poste source de la commune, qui devraient permettre le passage de 5,5 KV  à 20 KV du niveau de tension de distribution de la ville minière. 

Pour clore cette visite d’inspection, Joël Lehman Sandoungout et sa délégation se sont également rendus à Ngouoni afin de s’imprégner de l’avancement des travaux réalisés à la station de traitement d’eau qui ont permis de faire  passer la production de 600 à 1200 m3/jour grâce à la sécurisation de la production, par le  remplacement de la conduite de refoulement eau traitée, la construction d’une digue à la  prise d’eau brute, la réhabilitation des ouvrages de production y compris l’alimentation  électrique et le contrôle commande. Le coût des travaux est évalué à 627 millions de FCFA  en investissement direct SEEG. Le projet profite à 4000 habitants.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page