A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Congo-Brazzaville : Faki Mahamat prêt à défendre le retour du Gabon au sein de l’UA

Ecouter l'article

Présentement en République du Congo où il participe à la première Conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement, le président de la Transition, le général Brice Clotaire Oligui Nguema a eu une rencontre ce 4 juin avec le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat. Occasion pour les deux hommes d’évoquer les avancées de la Transition au Gabon.

Le président de la Transition, le général Brice Clotaire Oligui Nguema entend visiblement optimiser son séjour congolais afin de faire avancer certains dossiers diplomatiques cruciaux. C’est notamment le cas de la question du retour du Gabon au sein des instances de l’Union africaine (UA) desquelles le pays avait été suspendu après le coup d’État du 30 août 2023. 

Faki Mahamat satisfait des avancées 

Le retour du Gabon au sein de l’UA est l’une des principales préoccupations des autorités gabonaises. La rencontre avec Moussa Faki Mahamat était l’occasion pour le général Brice ClotaiOligui Nguema de « faire au Président de la Commission de l’Union Africaine un point de l’évolution du processus de transition à l’issue du Dialogue national inclusif qui s’est tenu du 2 au 30 avril dernier », indique la présidence de la République. Exposé au terme duquel le diplomate africain a « donné satisfecit sur le caractère inclusif et pacifique de la transition au Gabon ».

En effet, tout en saluant « le rôle majeur joué par notre pays depuis des décennies dans la recherche et la consolidation de la paix ainsi que la résolution des conflits à travers le continent », Moussa Faki Mahamat a rassuré le chef de l’Etat de plaider auprès de la Commission paix et sécurité de l’Union africaine en vue d’une réhabilitation du Gabon. Il faut dire que le respect du calendrier de la transition et les avancées déjà observées devraient fortement jouer en faveur du pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page