Derniers articlesSOCIETE

Port-Gentil : grogne des opérateurs économiques contre les taxes abusives imposées par la municipalité

Ecouter l'article

Ce mercredi 04 juin 2024, les opérateurs économiques de la ville de Port-Gentil dans la province de l’Ogooué-Maritime sont montés au créneau. Ces professionnels de divers secteurs économiques dénoncent des prélèvements fiscaux exorbitants fixés par la mairie, accompagnés de délais de paiement déraisonnablement courts.

Si face au chômage, le président de la Transition, le Général Brice Clotaire Oligui Nguema a encouragé les populations à se tourner vers l’entrepreneuriat, certains opérateurs économiques se sentent délaissés? C’est notamment le cas à Port-Gentil où réunis en syndicat, ils se sont insurgés contre des taxes municipales qu’ils considèrent comme excessives et aléatoires. 

Des opérateurs étranglés par des taxes abusives

À Port-Gentil, les opérateurs économiques se sentent étranglés par les multiples taxes imposées par la mairie. Des prélèvements fiscaux injustifiés pour la plupart selon le récit de ces commerçants.  « On s’acharne sur les commerçants seulement. Sur la base de quoi agissent-ils de la sorte ? Aucun texte ne nous a été montré pour expliquer ce qu’ils font », a indiqué un des opérateurs mécontents. Les opérateurs économiques ont accusé les agents de la mairie de fixer des taxes de manière arbitraire. « Aux uns, on demande 500 000, aux autres 150 000 sans aucune raison », a déclaré une commerçante, soulignant l’absence de transparence et de justificatif dans l’application des prélèvements. Cette situation crée une atmosphère d’incertitude et de frustration parmi les entrepreneurs locaux.


Face à cette situation insoutenable, les opérateurs économiques de Port-Gentil ont appelé les autorités à intervenir pour remédier à cette situation. « Chaque année, les taxes montent. Nous sommes fatigués. Nous voulons qu’on arrange cette situation », a conclu un autre opérateur. Las de l’absence de réponse claire et de la hausse continue des taxes, ils ont décidé de se tourner vers la chambre administrative pour obtenir des éclaircissements et une résolution de cette crise. Les opérateurs économiques, en quête de justice et de transparence, espèrent que leurs voix seront entendues et que des mesures concrètes seront prises pour alléger leur fardeau fiscal et soutenir la croissance économique de la ville. Nous y reviendrons!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page