Derniers articlesSOCIETE

Voie de contournement : la société indienne Afcons reprend les travaux

Ecouter l'article

Après la série de désagréments rencontrés dans l’exécution des travaux de la voie de contournement Nord de Libreville, c’est le retour de l’accalmie sur le chantier. Pour preuve, la présence d’engins et de travailleurs de la société indienne Afcons est perceptible depuis près d’une semaine dans la zone de derrière le Camp de Gaulle. Un constat fait par l’équipe de Gabon Media Time le samedi 1 juin 2024. 

La poire a finalement été coupée en deux entre l’entreprise chargée d’exécuter les travaux de la voie de contournement et le compatriote Bernard Assum-Ndong. Après le titanesque bras de fer qui semblait ne jamais prendre fin, tout est finalement rentré dans l’ordre puisque le 01 juin dernier une équipe de Gabon Media Time a pu le constater. En effet, les travailleurs et les engins sur le chantier s’activaient dans la pose du bitume le long de cet voie secondaire notamment au niveau de derrière le Camp de Gaulle. Toute chose qui démontre que la guerre est véritablement terminée et que les populations installées dans la commune d’Akanda pourront enfin espérer circuler en toute tranquillité sans craindre les sempiternels bouchons. 

Si les ouvriers sur les lieux ont rassurés quant à la reprise des travaux, il est tout de même important de souligner qu’il ont confirmé que le site de la zone dite « Forêt interdite »  qui avait suscité une grosse polémique est désormais accessible. « On n’a pas encore débuté les travaux au niveau de la zone de la Forêt interdite, mais on a désormais accès » a confirmé un travail rencontré sur le chantier. Afin de comprendre pourquoi les travaux n’ont pas encore démarré dans la zone litigieuse, le Directeur projet de l’entreprise Afcons, Sunil Kapoor lors d’un entretien téléphonique avec Gabon Media Time a confié que « Pour le moment les travaux n’ont pas encore été lancés car une étude du terrain se faisait d’abord par les ingénieurs »

Vers la livraison certaine de la voie de contournement ?

Au regard des multiples explications qui ont été recueillies, et de la reprise effective des travaux, le bénéfice du doute peut donc être accordé quant à la finalisation des travaux de la voie de contournement, quand bien même les nouveaux délais pour la livraison ne sont pas connus.  Rappelons que la voie de contournement est censée permettre de désengorger la zone Nord de Libreville et régler le sempiternel problème des embouteillages qui asphyxie les habitants vivant dans la commune d’Akanda.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page