A La UneDerniers articlesInternational

Montréal : les personnes aux mauvaises odeurs interdites d’entrer dans les bibliothèques

Les populations de la ville de Montréal au Canada ayant des problèmes d’hygiène seront désormais interdites d’accès dans les 45 bibliothèques publiques. Selon le rapport de BFMTV, cette mesure entrera en vigueur dès le 1 er janvier 2024. 

C’est la décision la plus insolite qui puisse exister. Dans l’optique d’encadrer les activités des bibliothécaires, un nouveau projet de règlement relatif aux bibliothèques que les arrondissements déposent et adoptent tour à tour. A cet effet il sera désormais interdit « d’avoir une hygiène corporelle qui incommode les autres usagers ou le personnel ». Une mesure qui ne cesse de faire polémique dans la principale ville du Québec.

Les usagers expulsés et mis à l’amende si leur hygiène est jugée déficiente

En effet, dès le nouvel an, les passionnés de lecture se verront interdire l’entrée des bibliothèques publiques. Si leur hygiène n’est pas jugée conforme et adéquate. Ces derniers se verront expulsés avec une amende allant de 350 à 1000 $. En cas de récidive, la sanction pécuniaire est susceptible d’augmenter à 3000$. 

Il faut souligner que sur les 19 arrondissements que compte Montréal, 8 ont déjà adopté la mesure. Bien qu’on soit encore en 2023. 9 doivent également la voter dans les prochains jours. Les autres arrondissements statueront aussi sur la question. Bien qu’un bon nombre d’associations ont tenu à s’opposer à cette décision jugée discriminatoire, elle ne cesse d’être adoptée. 

Esther Kengue

Diplômée en Communication des organisations, l'écriture est une vocation que je mets au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time pour servir mon pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page