A La UneDerniers articlesECONOMIE

Gabon : Plus de 800 milliards de FCFA de prêts contractés auprès des bailleurs de fonds depuis 2018

Le premier ministre chef du Gouvernement de Transition, Raymond Ndong Sima était face à la presse ce dimanche 03 décembre 2023. Un grand oral qui a permis au patron de l’immeuble du 02 décembre de faire le point des dossiers brûlants, 3 mois après sa nomination. De cet échange avec les journalistes, il ressort que l’Etat gabonais a contracté plus de 800 milliards de Fcfa de prêt depuis 2018, dont la moitié a déjà été décaissée.

C’est devant des milliers de compatriotes postés devant leur poste de télévision et plateformes numériques, que le Premier ministre chef du gouvernement de Transition, Raymond Ndong Sima, s’est prêté au jeu de questions – réponses. Un moment de mise au point qui a permis aux Gabonais d’en savoir un peu plus sur l’état des rapports entre le Gabon et ses principaux bailleurs de fonds. 

La dette extérieure, une priorité pour le gouvernement Ndong Sima

La question du financement des projets structurants, annoncés par le Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI), est au cœur des préoccupations du gouvernement. Cependant, comptant sur l’apport de financements étrangers, le Premier ministre a rappelé la nécessité de procéder au remboursement de la dette extérieure. Lequel remboursement, aurait selon Raymond Ndong Sima un aspect vertueux pour le pays.

« La dette est un mécanisme qui a servi à faire quelque chose, ou qui va servir à faire quelque chose. Si nous avons mobilisé de l’argent auprès des partenaires au développement, une partie de l’argent n’est pas encore décaissée », a indiqué le chef du gouvernement, non sans indiquer la manne qui échapperait au pays, en cas de non-respect des échéances de remboursement. « Sur les 5 dernières années, nous avons pratiquement emprunté 800 milliards de FCFA. Et seulement la moitié a été décaissée. Le décaissement de la la dernière tranche ne peut être possible que si nous respectons les échéances de remboursement », a poursuivi le membre du gouvernement. 

Ainsi, à en croire les déclarations de Raymond Ndong Sima, plus de 400 milliards de FCFA seraient en sommeil auprès des partenaires financiers du Gabon. Notons que dans le cadre de la normalisation des rapports avec ses partenaires financiers, le Gabon, qui n’honorait plus ses engagements depuis mars 2023, s’est acquitté de 118 milliards de FCFA d’arriérés. Toute chose qui a permis selon le Premier ministre, de libérer 277 milliards de FCFA au titre des programmes gelés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page