A La UneDerniers articlesSOCIETE

Setrag : 20 agents décorés pour leurs bons et loyaux services

Ce vendredi 8 décembre 2023, s’est tenue la cérémonie de remise des médailles du travail aux employés de la société d’exploitation de la transgabonaise (Setrag). Ce sont au total 20 agents qui ont vu leurs loyaux services rendus être récompensés par leur hiérarchie.

C’est en « prélude à la saint Eloi » que le directoire de la société d’exploitation de la transgabonaise a organisé la cérémonie de décoration de certains de ses agents. En présence du ministre du Travail et de la lutte contre le chômage Solange Nguiakié, la filiale du groupe Eramet, a tenu à traduire sa gratitude envers ces hommes et femmes, exemplaires à leurs postes au cours de ces dernières années. 

7 médailles de bronze, 13 médailles d’or

Ce sont donc au final 20 agents qui ont été décorés pour avoir déjà consacré une partie de leur vie à la Setrag. Il s’agit de 7 ayant été parés de la médaille de bronze équivalant à 10 ans de loyaux services et de 13 agents de la médaille d’or ayant cumulé 30 ans. Une marque de fidélité salué par le Directeur général de la Setrag.

Rendant hommage à ses agents, Christian Magni a indiqué qu’il est « particulièrement heureux de vous recevoir ce jour pour la contribution significative au succès et à la prospérité de l’entreprise ». Non sans manquer de faire un clin d’œil aux cheminotes, « pour l’engagement auprès des cheminots » dans la recherche permanente des axes d’amélioration pour le transgabonais. 

Le méritocratie au coeur de la stratégie Setrag

Entreprise citoyenne, la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) s’attèle à organiser cette cérémonie afin de mettre en exergue l’article 8 du Code du travail gabonais. Une démarche soutenue par le membre du gouvernement qui a appelé les décorés à faire « toujours preuve d’humilité, de respect, de disponibilité ».

En réaction, Onganana Solange Epse Ossissagui, représentante des récipiendaires a tenu à donner du cœur au ventre à d’autres collaborateurs ainsi que les générations futures. «  Je suis contente, c’est pas donné à tout le monde. c’était pas facile mais avec le courage on y est arrivé. Aux générations futures, c’est de faire comme nous, respecter la hiérarchie, ne pas s’absenter sans raison venir à l’heure  ». S’en est suivi le partage du repas entre cheminots et leurs proches.

Esther Kengue

Diplômée en Communication des organisations, l'écriture est une vocation que je mets au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time pour servir mon pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page