A La UneDerniers articlesSOCIETE

Foire aux poissons : des avis mitigés sur la variété des espèces proposées

Ecouter l'article

Dans la continuité de sa politique de lutte contre la vie chère, le gouvernement de transition a organisé la deuxième édition de la Foire aux poissons qui a eu lieu du 21 au 22 juin 2024. L’objectif était d’écouler 120 tonnes de produits halieutiques à bas prix. Une initiative qui a suscité beaucoup d’engouement auprès des compatriotes qui n’ont pas hésité à effectuer le déplacement dans les différents sites à travers le Grand-Libreville. Cependant, bon nombre de consommateurs ont estimé ne pas avoir trouvé leur compte. 

La question de la vie chère est une préoccupation à laquelle le gouvernement de transition cherche les voies et moyens pour alléger le panier de la ménagère. Pour ce faire, le ministère de l’Économie et des Participations et le ministère de la Pêche ont organisé une foire aux poissons dans le Grand Libreville sur les sites du Capal, de la Républicaine ( au 9 étages ), des Charbonnages, du Rond point de Nzeng Ayong et de la mairie de Bikele. Une vente flash au cours de laquelle le kilo de poisson s’est écoulé à 800 FCFA et qui a vu l’affluence de plusieurs consommateurs. 

La foire aux poissons, top ou flop ?

Si l’affluence observée témoigne d’une réussite de l’événement, certains ont manifesté un certain mécontentement. En effet, bon nombre de compatriotes qui ont effectué le déplacement ont pointé des dysfonctionnements. « Il n’y a pas d’organisation. Les gens se sont déplacés et au final on nous a vendu des sardines. Des bébés poissons, ce n’est pas normal », a indiqué un acheteur sur le site du Capal. Un autre consommateur a renchéri « Il n’y a que 3 variétés de poissons, il n’y a pas de poissons capitaines, ni de machoiron, encore moins de Bar ». Des plaintes qui ne sont pas partagées par tous puisque d’autres ont estimé avoir eu gain de cause. « J’ai pu avoir 10 kg de poisson, je suis contente », nous a confié Prisca sur le site des Charbonnages. 

Face à cette situation, il convient tout de même de rappeler que la foire aux poissons constitue non seulement un effort pour lutter contre la vie chère, mais également un moyen de promouvoir une alimentation plus saine qui est d’ailleurs l’un des meilleurs moyens pour lutter contre les maladies telles que le cancer du côlon. Au regard des couacs dénoncés par certains compatriotes, il faut rappeler que l’événement a rassemblé du monde. Gageons que le gouvernement de transition multipliera de telles initiatives dans l’année. 

Geneviève Dewuno Edou

Diplômée en journalisme,je suis chargée des rubriques Santé en plus d’être l’une des voix derrière de nombreux reportages de GMTtv. L'écriture, la pose de voix, la présentation du Journal télévisé sont les principales tâches que j’exécute et pour lesquelles je mets mes capacités au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page