Derniers articlesInternational

Afrique : des médecins appellent à la création d’une Charte continentale de la santé

Ecouter cet article

La 2ème conférence africaine sur la réduction des risques sanitaires s’est déroulée du 27 au 29 septembre dernier à Marrakech au Maroc. Une rencontre au cours de laquelle les participants ont appelé à la création d’une charte continentale de la santé.

Ce sont plus de 170 experts venus de 83 pays qui se sont réunis à Marrakech pour cette deuxième édition de la conférence africaine sur la réduction des risques sanitaires. L’événement s’est tenu sur 3 jours au terme desquels, les participants ont proposé la création d’une charte africaine de la santé en réponse aux défis continentaux. 

La charte continentale pour une Afrique plus forte en matière de santé

C’est la proposition formulée par les participants à cet événement continental. En effet, cette charte permettra selon eux, de renforcer la coopération sud-sud dans le domaine de la santé. « Nous pouvons avoir une seule politique sanitaire, une seule feuille de route qui peut déboucher sur une charte continentale en matière de santé », a indiqué le ministre marocain de la Santé, Khalid Aït Taleb.

La proposition d’une charte panafricaine est motivée par la volonté d’accéder à une souveraineté sanitaire continentale. D’ailleurs, cette recommandation fait suite à la crise covid 19 durant laquelle l’Afrique aurait été discriminée selon le ministre marocain de la Santé. « L’Afrique a vécu lors de la crise de la COVID-19 une certaine discrimination dans la gestion des vaccins et  il n’y a pas lieu que ça se reproduise » a-t-il ajouté.

Une coopération sud-sud pour répondre aux défis du continent

Le plaidoyer des participants à cette conférence était principalement axé sur le renforcement de la collaboration entre pays du sud. Il s’agit d’un appel à la solidarité africaine qui vise à mobiliser les expertises nationales pour répondre aux défis de l’Afrique.


« Nous avons plusieurs centres d’excellence et de recherche en Afrique. L’esprit de collaboration Sud-Sud, c’est d’utiliser les expertises déjà présentes en Afrique pour résoudre les problèmes de l’Afrique » a expliqué Rania Mamdouh, professeure de psychiatrie à la Faculté de médecine de l’université du Caire en Egypte.

PUB-GLOBAL MEDIA TIME Middle bannière

Henriette Lembet

Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page