A La UneCULTUREDerniers articles

Libreville : l’exposition « Duvangu » désormais ouverte au public

Ecouter l'article

L’exposition « Duvangu » a ouvert ses portes ce vendredi 21 juin 2024 à Libreville, initiée par l’Ambassade de France au Gabon et à Sao Tomé-et-Principé ainsi que l’Institut Français du Gabon. Le public est invité à découvrir pendant plusieurs semaines les œuvres de 30 artistes de divers horizons, exposées dans les anciens locaux de l’ambassade de France situés au quartier Rénovation.

Dans le cadre de l’ouverture, un concert a été organisé avec la participation de nombreux artistes gabonais, ajoutant une dimension festive à cet événement culturel. La cérémonie a été marquée par la présence de nombreux officiels, dont l’ambassadeur de France au Gabon, Alexis Lamek.

Un concert inaugural et la présence d’officiels pour lancer l’événement

L’exposition « Duvangu », qui signifie « création » en langue Guisir du Gabon, vise à promouvoir l’art sous toutes ses formes. Depuis le 22 mai, une trentaine d’artistes des arts visuels et vivants ont investi les anciens locaux de l’ambassade de France, les transformant en un véritable musée. Ce lieu permet au public d’admirer la créativité des artistes africains.

« Duvangu » se présente comme une résidence de production artistique et de programmation culturelle, une initiative inédite dans notre pays. Cette résidence a pour ambition d’orchestrer l’expérimentation, la production et les rencontres entre artistes de la région et des scènes européennes, particulièrement la scène française. Les participants bénéficieront d’un accompagnement curatorial et technique pour le développement de leur pratique artistique.

Jusqu’au mois de juillet 2024, le public pourra découvrir le travail des artistes peintres, photographes, vidéastes et sculpteurs. Les 30 artistes enrichiront leur pratique dans les ateliers de « Duvangu » et présenteront leurs créations au public dans les espaces d’exposition, le tout en accès libre. Une série d’événements culturels, à la fois dans les locaux et hors les murs, sont prévus, dédiant deux mois à la promotion de la culture et de l’art sous toutes ses formes. 

Andy Marvine Nze

Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page