A La UneADMINISTRATIONDerniers articles

Gabon : Thècle Wilfried Nzamba Mangala, nouveau DGBFIP !

Ecouter l'article

C’est au terme du conseil des ministres présidé ce jeudi 20 juin 2024 que Wilfried Nzamba Mangala a été promu au poste de Directeur général du budget et des finances publiques (DGBFIP). Anciennement adjoint au même poste, ce produit de la maison remplace son supérieur Aurélien Marcel Mintsa Nguema, suspendu de ses fonctions depuis le lundi 17 juin 2024. 

C’est le coup de tonnerre au sein de la  Direction générale du Budget et des Finances publiques (DGBFiP). Frère cadet du Président de la Transition, et présenté comme un génie indéboulonnable, Aurélien Marcel Mintsa Nguema, a finalement été évincé de ce prestigieux poste. Une suite somme toute logique à sa suspension actée par son ministre de tutelle, Charles Mba. Il est remplacé par son adjoint, Wilfried Nzamba Mangala.

Un calife à la place du calife !

C’est le scénario ubuesque mais semble-t-il logique livré au terme du Conseil des ministres de ce jeudi 20 juin 2024. Au nombre des nominations attendues, celle à la tête de la Direction générale du budget et des finances publiques. Et ce, alors que Aurélien Mintsa Mi Nguema était en situation indélicate après avoir été suspendu en début de semaine par son ministre.

Si d’aucuns avançaient un profil féminin, c’est finalement le très discret Wilfried Nzamba Mangala qui prend la tête de cette direction charnière pour les finances du pays. L’ancien directeur général du budget et des finances publiques adjoint grimpe d’une marche. Une promotion logique selon les cadres de la maison qui espèrent que l’hémorragie signalée prenne fin avec ce financier aguerri.

Lyonnel Mbeng Essone

Rédacteur en chef adjoint, je suis diplômé en droit privé. J'ai longtemps fourbi mes armes dans les cabinets juridiques avant de me lancer dans le web journalisme. Bien que polyvalent, je me suis spécialisé sur les questions sociétés, justice, faits-divers et bien sûr actualités sportives.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page