A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Gabon : l’Union nationale déjà favorable au Oui pour la nouvelle Constitution

Ecouter l'article

Ce samedi 06 juillet 2024, une délégation de l’Union nationale conduite par sa présidente par intérim Jeannine Taty Koumba est allée au contact des populations de Ntoum dans le cadre de sa rentrée politique. Une descente de terrain qui a permis d’entrenir les populations sur les sujets qui ont émaillé l’actualité politique ces derniers mois, mais qui a également été l’occasion pour cette formation politique de marquer son adhésion au oui lors du referendum devant aboutir à l’adoption de la nouvelle Constitution. 

Alors que le chronogramme de la Transition table pour l’organisation du referendum d’ici à la fin de l’année 2024, certains acteurs politiques semblent avoir d’or et déjà choisi leur position à ce sujet. C’est notamment le cas de l’Union nationale qui, à la faveur de sa rentrée politique qui s’est tenue à Ntoum à tenu à éclairer ses militants et sympathisants sur le choix qui sera le leur lors de ce moment crucial.

L’Union nationale pour une transparence sur la nouvelle Constitution 

Si au cours de cette rencontre avec les ntoumois Jeannine Taty Koumba et les siens sont tout d’abord revenus sur l’adoption controversée du nouveau Code électoral, ils ont souligné que l’organisation du prochain referendum devait constituer désormais la principale priorité. À ce propos, la présidente de l’Union nationale s’est voulue claire en martelant que lors de ce scrutin, cette formation politique votera pour le Oui en principe. 


Toutefois, les responsables de ce parti n’ont pas manqué de suggérer un préalable à cette position, en l’occurence la mise à disposition par le Comité constitutionnel national (CCN) de la mouture de la nouvelle Constitution aux institutions du pays. Une demarche qui aura le mérite de permettre à ces dernières d’amender, voire d’améliorer ce « bréviaire » et, mais aussi, d’expliquer aux populations « la Constitution gabonaise en gestation ».

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Articles similaires

Un commentaire

  1. Est-ce déjà la réponse a la question référendaire ?⁉
    Si oui, c’est que le référendum est déjà lancé au point où plus rien ne surprendrait personne ! Il ne resterait plus qu’a le décréter !‍♂️‍♂️‍♂️
    La prochaine fois, faites des sondages au lieu de nous produire des reportages vides d’intérêts car c’est l’image de notre Etat que vous froissez, peut-être de manière involontaire !‍♂️‍♂️‍♂️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page