A La UneDerniers articlesECONOMIE

Gabon : l’Oprag table sur un chiffre d’affaires de 19 milliards de FCFA en 2024

Réunis le 15 décembre dernier autour de son président Jean-Pierre Lasseni Duboze, le conseil d’administration de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) a dressé un état des lieux plutôt positif de l’activité pour l’exercice 2023 et présenté les perspectives pour 2024. Entre prévisions des recettes en hausse, charges de fonctionnement en baisse et capacité d’autofinancement améliorée, l’Autorité portuaire entend doper son activité. 

Dans ce contexte particulier de transition, l’ensemble des bras séculiers de l’Etat devront mettre le pied à l’étrier pour dynamiser l’économie nationale. En grande difficulté au cours des trois dernières années, celle-ci devrait pour l’exercice à venir, pouvoir compter sur le dynamisme annoncé de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag). Avec à sa tête un nouveau responsable en la personne de Martin Boguikouma, l’Autorité portuaire entend doper son activité. 

En effet, réunis le 15 décembre dernier autour de leur président, Jean-Pierre Lasseni Duboze, les membres du conseil d’administration de ce bras séculier de l’Etat sur l’ensemble des installations portuaires, se sont notamment accordés sur des « prévisions des recettes en hausse de 2%, soit 19 milliards de francs, par rapport à ce qui est prévu pour la fin de l’année 2023 ». Outre ces recettes à la croissance attendue, les « charges de fonctionnement seront en baisse de 4%, soit 15 milliards de FCFA ».

Capacité d’autofinancement et d’investissement améliorée

Entraînant de facto une amélioration de la capacité d’autofinancement de l’Oprag qui aurait pour corollaire de permettre de financer les investissements en 2024, ces prévisions à la hausse pourraient ainsi permettre à cette entité créée en 1974, d’amorcer sa mise aux normes internationales. Toute chose qui favoriserait le renforcement des capacités de l’Oprag dans ses missions portuaires, notamment en matière de sécurité.

Casimir Mapiya

« Mieux vaut une vérité qui fait mal, qu'un mensonge qui réjouit. » Proverbes berbères

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page