A La UneADMINISTRATIONDerniers articles

Gabon : environ 5 000 embauches irrégulières répérées dans la Fonction publique

L’un des dossiers brûlants sur la table du gouvernement est sans doute celui de la réforme de la Fonction publique. Alors qu’il se trouve toujours enlisé sur la question des 125 000 dossiers de demandes d’emploi, le chef du gouvernement, Raymond Ndong Sima a révélé ce dimanche 03 décembre, la découverte de fraudes à l’embauche. Lesquelles concerneraient 5 000 personnes, qui auraient été intégrées malgré le gel décidé en 2018, et ce avec la complicité d’agents de l’Etat. 

 Serait-on sur le point de mettre à jour un réseau mafieux au sein de la Fonction publique ? Après le scandale de faux diplômes, qui n’a pas fini de livrer tous ses secrets, nous découvrons que certains individus seraient passés outre l’arrêté numéro 390 du 20 août 2018 portant gel des recrutements, examens et concours, titularisations, avancements et reclassements après stages, qui autorisait les recrutements uniquement dans certains secteurs régaliens.

5 000 fraudeurs démasqués par le gouvernement 

Alors que la décision de geler les recrutements dans la Fonction publique répondait à une nécessité de contrôler la masse salariale et d’optimiser les dépenses publiques, certains ont visiblement usé de mécanismes frauduleux pour obtenir un emploi. En effet, si les secteurs de la Défense nationale, de la sécurité, de l’éducation nationale et de la santé étaient dispensés de l’interdiction, les secteurs concernés par la mesure ont tout de même continué à embaucher.


« Comment pouvez-vous expliquer que sur les 12 000 emplois créés dans la fonction publique, 5 000 ne concernaient en rien les domaines autorisés ? », s’est interrogé le chef du gouvernement. Si Raymond Ndong Sima n’a pas cité les secteurs qui ont bénéficié de ces passe-droits, il s’est tout de même montré ferme, en promettant des poursuites judiciaires à l’égard des fonctionnaires de l’Etat qui se sont mouillés dans cette affaire. Un discours de fermeté qui cadre parfaitement avec les aspirations du chef de l’Etat, qui entend ramener de l’ordre et la discipline dans tous les secteurs de la vie du pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page