Derniers articlesSOCIETE

Affaire Satram :  9 mois d’arriérés de salaire enfin réglés

Après de nombreux mois de grève, les employés de la Société d’acconage et de transport maritime (Satram) obtiennent enfin gain de cause. En effet, le mardi 05 décembre 2023, la direction générale de Satram-EGCA a procédé au paiement de 9 mois d’arriérés de salaires conformément à son engagement auprès du ministère des Transports et de la marine marchande. 

L’affaire Satram connaît enfin son épilogue. En effet, les préoccupations des agents de cette entreprise ont trouvé des oreilles attentives le 25 novembre 2023 lors de leur rencontre avec les ministères des Transports, les autorités locales et la direction générale de Satram-EGCA. C’est donc au gouvernorat de la province de l’Ogooué-Maritime et en présence du maire de la commune de Port-Gentil, Gabriel Tchango que les agents de Satram ont reçu leur dû le mardi 05 décembre dernier.

9 mois de salaires réglés aux agents de Satram

C’est suivant l’instruction des hautes autorités que la direction générale de la Société d’acconage et de transport maritime a payé mardi dernier 181 travailleurs. Le paiement concernait la période de juin 2017 à février 2018, soit 9 mois. C’est à tour de rôle que les agents ont reçu leurs chèques des mains de Jean Roger Eyeghe Fromentin, responsable des ressources humaines.

Si certains employés de Satram se sont réjouis d’avoir perçu ces fonds, d’autres ne sont pas satisfaits. En effet, ces derniers dénoncent un mauvais calcul de leurs droits. « Je ne suis pas satisfait. Lorsqu’on a un salaire de base de 201000 FCFA, la somme de 448 000 FCFA ne correspond pas à 9 mois » s’est indigné Friche Mapaga.


Rappelons que dans l’affaire Satram, ce sont environ 60 mois de salaires impayés que revendiquent les agents de cette société. 5 ans au cours desquels, des familles ont vécu dans une situation précaire. Si le paiement n’est pas complet, ce premier jet fait renaître l’espoir chez ces compatriotes.

Henriette Lembet

Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page