Derniers articlesSOCIETE

Gabon : des journées portes ouvertes pour faire connaitre l’ENEDA

Ecouter l'article

Le ministre des Affaires sociales Nadine Nathalie Awanang a procédé au lancement des activités portes ouvertes de l’École nationale des enfants déficients auditifs (ENEDA) ce mercredi 29 mai 2024. Une initiative importante au cours de laquelle les participants ont pu découvrir cet établissement spécialisé pour enfants déficients auditifs et prendre connaissance des difficultés qui entravent son fonctionnement. 

Ce mercredi 29 mai 2024, les responsables de l’Ecole nationale des enfants déficients auditifs (ENEDA) située au quartier Nzeng-ayong dans le 6ème arrondissement de la capitale ont ouvert leurs portes au grand public en présence du ministre des Affaires sociales, Nadine Nathalie Awanang. Un moment chaleureux au cours duquel plusieurs personnes ont eu la possibilité de visiter cette structure publique spécialisée qui contribue à l’épanouissement et au développement du potentiel des enfants atteints de handicap, indique notre confrère Gabonreview. 

L’ENEDA sollicite l’assistance du gouvernement 

Pour la Directrice de l’ENEDA, Evelyne Yaba Nzogho, l’éducation des personnes sourdes et muettes est un défi complexe d’où la nécessité de leur offrir une éducation de qualité, adaptée à leurs besoins spécifiques. « L’ENEDA met l’accent sur une approche holistique englobant le développement linguistique, la communication non verbale ainsi que le renforcement de l’estime de soi et de la confiance en soi. le tout grâce à une équipe de professionnels dévoués et rompus à la tâche » a-t-elle déclaré, non sans manquer de souligner les difficultés auxquelles cette école fait face. C’est le cas notamment l’insuffisance des ressources humaines qualifiées, le déficit en matériel adapté, le déficit en moyen roulant, ainsi que les problèmes d’alimentation en eau potable.

Prenant acte des préoccupations, le membre du gouvernement a promis ne ménager aucun effort pour continuer à apporter son assistance et celle de l’État à l’Eneda. Pour le ministre des Affaires sociales, l’objectif visé ce jour consiste à présenter la chaîne de prise en charge globale de l’enfant déficient auditif, les activités techniques et pédagogiques des élèves déficients auditifs, les activités socioculturelles des apprenants et leur cadre de vie. Rappelant que « le gouvernement de transition met un point d’honneur à l’aboutissement de l’inclusion sociale de toutes les couches sociales du pays et particulièrement celle des enfants handicapés dans le domaine de l’éducation inclusive ». Soulignons que le taux de réussite au Certificat d’étude primaire ( CEPE) session 2024 de l’École  nationale des enfants déficients auditifs ( ENEDA) est de 100%. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page