A La UneDerniers articlesFAITS DIVERS

Gabon : en plein examen de BTS, une candidate perd les eaux 

Ecouter l'article

Une jeune femme à terme de sa grossesse, aurait été prise de contractions le mardi 28 mai à l’Institut de technologie d’Owendo (ITO) lors de l’examen du Brevet de technicien supérieur (BTS). C’est ce que nous rapporte un article publié par Gabon Mail Infos. Une scène surprenante qui n’a pas laissé indifférente le ministre de l’Éducation nationale Camélia Ntoutoume Leclerq qui s’est rendue au chevet de cette dernière. 

Les candidats à l’examen du Brevet de technicien supérieur (BTS) de l’Institut de technologie d’Owendo (ITO) ont vécu un évènement surprenant le 28 mai 2024. En effet, venue composer ce jour, une candidate en phase d’accouchement a s’est vu prise de contractions signe d’un début de travail annonçant la venue du bébé. Face à cette situation, les responsables de l’administration ont fait preuve de promptitude et cette dernière a été transportée d’urgence de santé communautaire d’Owendo, la structure sanitaire la plus proche du centre d’examen. 

Il faut dire que cette scène s’est déroulée alors que le ministre de l’Education national Camélia Ntoutoume Leclercq, effectuait une visite à  l’Institut de technologie d’Owendo (ITO). Attentive à la situation, le membre du gouvernement s’est aussitôt rendu dans la structure sanitaire dans laquelle la jeune candidate a été conduite afin de s’assurer qu’elle bénéficie d’une prise en charge adéquate. Toute chose qui n’a pas laissé insensible les responsables d’ITO qui ont tenu à exprimer leur gratitude à l’endroit du membre du gouvernement pour cet acte de solidarité. « C’est un geste qui ne peut passer inaperçu. Madame le Ministre a montré une véritable preuve d’amour et de solidarité » a confié l’un des responsables de l’Institut de technologie d’Owendo ( ITO) présent sur les lieux. 

Plus de peur que de mal pour la jeune candidate 

Gabon Mail Infos précise que l’identité de la jeune candidate par souci de confidentialité n’a pas été révélée. La bonne nouvelle est qu’elle a été prise en charge par le personnel médical et son état est stable. Gageons qu’elle se rétablira au plus vite. Comme quoi il a eu plus de peur que de mal. Toutefois, cet incident ouvre tout de même la voie sur l’importance pour les femmes enceintes de prendre au sérieux leur état surtout en fin de grossesse afin d’éviter ce genre de désagrément qui peuvent tourner au pire lorsque rien n’est fait. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page