A La UneDerniers articlesDIASPORA

Europe : début de l’opération de rapatriement volontaire des Gabonais le 13 juin 2024

Ecouter l'article

Dans l’optique de venir en aide aux ressortissants gabonais en difficulté vivant à l’étranger, le président de la transition Brice Clotaire oligui Nguema  avait lancé en novembre 2024 le lancement d’une mission de rapatriement. Le projet poursuit son cours. Ainsi, la première phase de rapatriement des gabonais résidant en France, Portugal, Suisse, Andorre, et Monaco débutera dès le 13 juin 2024. 

Après le rapatriement de 28 gabonais vivant au Sénégal le mercredi 10 avril 2024, c’est autour de ceux résidant en France, Portugal, Suisse, Andorre, et Monaco. En effet, les autorités diplomatiques et consulaires de ces pays européens ont procédé à la publication du processus et des démarches à remplir, pour un retour imminent de ces compatriotes au Gabon. 

La plateforme «AKOMA» 

En effet, prévus du 13 juin au 31 juilllet, ces enregistrements se feront via la plateforme « AKOMA ». Les compatriotes désireux d’obtenir le précieux sésame, devront suivre les différentes étapes et remplir correctement les informations demandées sur ladite plateforme. L’onglet « Enfin chez moi » permettra à chacun de préciser ses données personnelles car obligatoires pour l’opération de rapatriement. En plus de celles relatives à leur document d’identité. Qu’il soit en cours de validité ou non. 

S’agissant des compatriotes vivant hors des juridictions précités, ces derniers sont priés de se rapprocher près de leurs ambassades respectives. Il faut dire que cette opération de rapatriement fait suite au constat réalisé par les différentes missions diplomatiques relatives aux conditions de peaupéraisations dans lesquelles vivent des compatriotes à l’étranger. Un travail qui met en exergue la volonté et l’engagement du président de la Transition Brice Clotaire Oligui Nguema.

C’est sans aucun doute un ouf de soulagement pour ces compatriotes qui auront la possibilité de recouvrer leur familles. Et prendront assurément un nouveau départ afin d’améliorer leur conditions de vie sous l’ère de la transition. A noter qu’une autre vague des gabonais de la diaspora est attendue dans les tous prochains jours sur le sol national. 

Esther Kengue

Diplômée en Communication des organisations, l'écriture est une vocation que je mets au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time pour servir mon pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page