A La UneDerniers articlesSOCIETE

CIT : le Gabon en première ligne à la 112e session

Ecouter l'article

Débutée le 3 juin dernier, la 112e Conférence internationale du travail (CIT) a pris fin ce vendredi 14 juin 2024 sur une note positive pour la délégation gabonaise. Une rencontre qui a permis de redorer l’image de notre pays avec la représentativité effective et la ponctualité à cette assise symbolisée par la présence de la CSTG, Codetrag, Cosyga, BSPS, CGSL, DU pour ne citer que ceux-là.

Après une longue période de passage à vide, le Gabon semble désormais sur la voie d’une implication certaine pour la cause des travailleurs. Occasion a été donnée à Aymard Kissengori, président de la Confédération syndicale des travailleurs du Gabon (CSTG) et Alphonse Elle Beyeme, Secrétaire général adjoint de la Confédération démocratique des travailleurs du Gabon, lors de la 112ème session de la Conférence internationale du travail.

Le Gabon uni et en première ligne à la CIT

Union et détermination, deux maîtres mots qui ont guidé la délégation gabonaise à Genève du 3 au 14 juin 2024. Une représentation significative qui témoigne de l’intérêt porté par ces confédérations syndicales de défense des droits des travailleurs à cette rencontre internationale. De la DU à la Codetrag en passant par la Cosyga, les efforts ont été mutualisés pour l’atteinte des objectifs nouveaux que se sont fixés nos ambassadeurs.

Satisfait de la partition gabonaise en Suisse, le Président de la CSTG a, au nom de ses pairs, salué l’engagement affiché. « Cette participation massive et active marque un tournant significatif pour notre pays, soulignant une volonté renouvelée de s’engager de manière proactive dans les discussions et les décisions mondiales relatives au monde du travail », a souligné Aymar Kissengori. La 112eme session du CIT a passé au crible les mécanismes d’amélioration de la condition du travail et de justice sociale.

Lyonnel Mbeng Essone

Rédacteur en chef adjoint, je suis diplômé en droit privé. J'ai longtemps fourbi mes armes dans les cabinets juridiques avant de me lancer dans le web journalisme.Bien que polyvalent, je me suis spécialisé sur les questions sociétés, justice, faits-divers et bien sûr actualités sportives.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page