A La UneDerniers articlesSOCIETE

BAC 2024 : Haut-Ogooué, Ogooué-Ivindo et Ogooué-Maritime derniers au 1er tour

Ecouter l'article

Rendus publics le samedi 22 juin dernier, les résultats du baccalauréat pour la session de cette année révèlent une légère baisse du taux de réussite au 1er tour. Pour ce qui est du classement par province, ce sont les provinces du Haut-Ogooué, 27,88%, de l’Ogooué-Ivindo, 27,85% et de l’Ogooué-Maritime, 24,41% qui ont produit les moins bons résultats.

Le taux de réussite national au baccalauréat général est en déclin cette année passant de 35,80% en 2023 à 34,86%  en 2024, soit une baisse de 0,94%. Si cette baisse est légère, elle nécessite tout de même une analyse approfondie afin d’éviter que cette chute se poursuive l’année prochaine. Les provinces du Haut-Ogooué, de l’Ogooué-Ivindo et de l’Ogooué-Maritime devront faire l’objet d’une attention particulière du ministère de l’Education nationale puisqu’elles ont obtenu des résultats inférieurs à la moyenne nationale faisant d’elles des lanternes rouges de ce classement.

Le G8 encore dernier

Cette année se tiennent les premiers examens nationaux sous le pouvoir du Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI). Les nouveaux dirigeants qui dès leur arrivée au pouvoir ont exprimé leur ambition de voir émerger une jeunesse excellente. Si les candidats au Certificat d’études primaires (CEP) ont su relever le défi avec un taux de réussite en augmentation de 10%, ceux prétendant au BEPC ont eu plus de difficultés à suivre cette tendance tout comme les candidats au bac général. En effet, le taux de réussite au 1er tour du bac général a baissé de 0,94%.

Ainsi, la moyenne nationale au 1er tour de cet examen est à 34,86%. Un niveau que l’Ogooué-Ivindo et l’Ogooué-Maritime n’ont pas pu atteindre. En effet, si la province de l’Ogooué-Lolo, 50,20% a décroché la première place du top 9 national, le G8 est une fois de plus dernier avec 24,41% comme au BEPC où elle a enregistré un score de 56,75% . Le G6 quant à lui suit de près par le Haut-Ogooué (27,88%) et se classe avant-dernier avec 27,85%. C’est une chute libre pour l’Ogooué-Ivindo qui a occupé la première marche au BEPC. 

Pour l’heure, les candidats admissibles se préparent pour la phase orale qui se tiendra du mardi 25 juin au jeudi 27 juin 2024 pour une délibération finale le vendredi 28 juin prochain conformément au calendrier de la Direction des examens et concours (DGEC).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page