A La UneDerniers articlesECONOMIE

UIT : le Gabon leader en matière de développement des TIC en zone CEMAC

Ecouter l'article

C’est ce que révèle le rapport de l’Union internationale des télécommunications (UIT) intitulé « Measuring digital development : The ICT Development Index  2023 ». En effet, ce rapport qui souligne des progrès engrangés par les pays en matière de développement des TIC en Afrique classe le Gabon à la 10ème place du classement continental et leader dans la zone de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC). 

En effet, ce rapport analyse et évalue les progrès accomplis dans le domaine des TIC dans 169  pays et territoires à travers le monde en se basant sur 10 indicateurs. Il s’agit notamment du pourcentage des particuliers utilisant Internet, la pénétration de la téléphonie mobile à large bande mobile, le trafic Internet à large bande mobile, en gigaoctets par abonnement, le prix des données mobiles et des services voix et le taux de possession de téléphones mobiles.

Le Gabon dans le top 10 en matière de développement des TIC

Ainsi, de manière globale, le Maroc est le pays qui affiche le niveau de développement des technologies de l’information et de la communication (TIC) le plus élevé en Afrique, selon ce rapport publié le 15 décembre 2023. L’Île Maurice arrive en deuxième position devant les Seychelles, l’Afrique du Sud, la Libye, l’Algérie, l’Egypte, la Tunisie et le Botswana (74) alors que le Gabon ferme le Top 10 .

D’ailleurs, concernant le Gabon, le pays qui compte 1,81 million d’internautes au Gabon en janvier 2024 selon le Data Reportal, arrive leader dans la zone de Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale. Il est en tête suivie de la Guinée Équatoriale, du Cameroun, de la République du Congo et du Tchad, la République centrafricaine n’étant pas classée.

Pour rappel, les pays étudiés ont été notés sur une échelle allant de 0 à 100 points pour chaque indicateur. Les scores des différents indicateurs ont été ensuite combinés avec le même degré d’importance pour dégager un score global pour chaque pays allant, lui aussi, de 0 (absence totale de connectivité) à 100 points (connectivité optimale).

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019.Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page