A La UneDerniers articlesSOCIETE

Sogatra : 5 mois d’arriérés de salaires payés par le CTRI

Ecouter cet article

Comme annoncé lors de sa prestation de serment le 4 septembre dernier, la réduction de la dette sociale a été matérialisée par le Général de brigade Brice Clotaire Oligui Nguema. Premier résultat, le paiement de 4 et 5 mois d’arriérés de salaires pour les agents de la Société gabonaise de transport (Sogatra).

C’est la fin d’une longue attente pour les agents de la Société gabonaise de transport. Clochardisés depuis des mois pour percevoir leurs dus, ces pères et mères de familles ont enfin le sourire aux lèvres. Une issue logique qui fait office de prouesse pour les militaires tant l’incapacité des dirigeants civils a été désastreuse. 

Le CTRI à la rescousse de la Sogatra

Si les gouvernements respectifs sous Ali Bongo Ondimba annonçaient leur volonté de mettre la Sogatra sur de bons rails, le résultat a été nul. Retards de paiement des salaires, mouvements d’humeurs, l’atmosphère sociale était morose. Bien heureusement, le gouvernement de la Transition a pris le taureau par les cornes.

En effet, selon les partenaires sociaux de ladite société publique, le ministre des Transports, le Capitaine de Vaisseau Loïc Moudouma Ndinga a enjoint les administrations habilitées à mettre en musique le règlement de cette dette. À ce propos, ce sont 4 et 5 mois d’impayés qui auraient été versés à tous les agents justifiant de leur présence au poste.

Les agents de la Sogatra reconnaissants 

C’est peu de le dire. Après avoir traversé le brouillard avec de belles promesses sans concrétisation, les agents de la Société gabonaise de transport n’ont pas manqué à saluer l’engagement du président de la Transition, le Général de brigade Brice Clotaire Oligui Nguema. Tout en espérant que cet élan soit pérenne.

C’est en tout cas le ressenti des premiers concernés après être passés à la caisse. « Nous avons été agréablement surpris de constater  que le ministre, après avoir pris l’engagement de solder ces arriérés de salaires qui datent de l’année 2018-2019, respecte sa promesse », a souligné un bénéficiaire. Occasion pour ces derniers d’adresser leurs remerciements au CTRI.

PUB-GLOBAL MEDIA TIME Middle bannière

Lyonnel Mbeng Essone

Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page