A La UneDerniers articlesPOLITIQUE

Services de renseignements : le Gén. Oligui Nguema ouvre les travaux de la 19ème conférence du CISSA

Ecouter l'article

Ce mardi 09 juillet 2024, le président de la Transition, le Général Brice Oligui Nguema a procédé à l’ouverture des travaux de 19ème Conférence du Comité des Services de Renseignements et de Sécurité Africains (CISSA). À cette occasion, le chef de l’État a rappelé le role majeur des services et plaider pour une mutualisation des efforts entre les 54 pays membres de l’Union africaine. 

C’est en présence du vice-président de la République Joseph Owondault Berre, du premier ministre Raymond Ndong Sima, des officiers généraux, officiers, sous-officiers et militaires du rang du CTRI et de la Communauté du Renseignement Africain et les services amis que s’est déroulé cette cérémonie. Un événement qui intervient quelques jours après l’ouverture le 6 juillet dernier de la 21ème session du groupe des experts au cours de laquelle les différents intervenants avaient planché sur les défis sécuritaires de l’Afrique. 

Placé le renseignement au service de la sécurité du continent 

Ainsi, au cours de cette session, les participants plancheront sur les défis sécuritaires actuels sur le continent avec en ligne de mire la lutte contre le terrorisme, la cybercriminalité et d’autres menaces transnationales. Objectif renforcer les capacités des services de renseignement africains et favoriser une collaboration plus étroite entre les pays membres du CISSA.

Une ambition soutenue par le président de la République par ailleurs président du Conseil National de Sécurité de la République Gabonaise, qui lors de son allocution a  appelé les pays africains à mutualiser leurs efforts, intensifier le partage du renseignement et mettre en œuvre une coopération opérationnelle en vue de parvenir à une réponse préventive plus conséquente.  

« La sécurité de notre continent doit être une préoccupation donnant lieu à un dispositif de vigilance pleinement intégré et opérationnellement mutualisé, le CISSA doit désormais s’affirmer comme un outil d’aide à la décision des Chefs d’État Africains que nous sommes » a déclaré le Général Brice Oligui Nguema. 

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019.Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page