A La UneDerniers articlesECONOMIE

Moanda : la Comilog repense sa collaboration avec les entreprises de l’OPEGHO

Soucieuse de maintenir un climat de confiance et de bonne attente avec l’ensemble de ses partenaires, la Direction générale de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a échangé le samedi 07 octobre dernier avec les membres de l’Organisation patronale des entreprises du Haut-Ogooué (OPEGHO). Il était question pour les deux parties de revisiter leur cadre de collaboration afin de garantir des résultats efficients. 

Organisée sous le chapiteau de la cité Cadres, cette rencontre fait suite à l’adresse de la Comilog datant du 4 juillet dernier. Ainsi, au cours de cet échange qui s’est déroulé emprunt de respect et de convivialité, l’OPEGHO par l’entremise de son président, a émis plusieurs requêtes visant à améliorer les liens de partenariat avec la filiale du groupe français Eramet

L’OPEGHO en force de proposition

Au nombre des propositions émises par l’organisation patronale des entreprises du Haut-Ogooué, on peut citer entre autres la mise en place d’une Mercuriale des prix ; la mise en œuvre d’une commission de suivi périodique en vue de l’indexation des prix unitaires à l’augmentation des coûts de facteurs ; l’engagement des entreprises qui travaillent avec la Comilog dans une démarche systématique RSE, la révision de l’échelle des sanctions à infliger aux prestataires ne respectant pas leurs engagements et l’exigence de l’octroi des marchés aux plus grandes sous-traitances de la Comilog. 

Une série de requêtes dont, 90% ont trouvé l’assentiment de la direction générale de la Comilog conduite par l’Administrateur directeur général, Leod Paul Batolo. À cet effet, il a tenu à rappeler la politique Achats et l’engagement de l’entreprise à contribuer au développement du tissu économique local, voire national. 

Il faut souligner que l’entreprise minière compte 1800 fournisseurs/prestataires, dont 823 au Gabon, en 2022. Au cours de la même année, 70% des dépenses Comilog ont été effectuées au Gabon sur un chiffre d’affaires de 544 milliards de francs CFA. Profitant de cette occasion, la Comilog a exhorté les fournisseurs/prestataires à respecter les exigences légales en république gabonaise ainsi qu’à mettre un point d’honneur sur le volet sécurité.

Morel Mondjo Mouega

Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019.Rédacteur en chef

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page