ADMINISTRATIONDerniers articles

Gabon : Adbul Razzack Kabongo désormais dans ses fonctions de SG du Gouvernement

Nommé à la tête du secrétariat général du Gouvernement à la faveur du Conseil des ministres du 22 janvier 2024, Abdul Razzak Kabongo a officiellement pris ses fonctions ce 24 janvier 2024. C’est à la faveur d’une cérémonie présidée par le Premier ministre de transition, Raymond Ndong Sima, qu’a eu lieu la passation de charge.

Après plus de 5 ans et demi passés au Secrétariat général du Gouvernement, Jonas Lola Mvou a passé le témoin à son successeur. Maillon essentiel dans la chaîne administrative du pays, le nouveau Secrétaire général du Gouvernement aura à cœur d’accompagner le Premier ministre de Transition, dans la mise en œuvre de la feuille de route fixée par le Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI). 

Une franche collaboration attendue par Raymond Ndong Sima 

A 19 mois de la fin de la Transition, le Gouvernement Raymond Ndong Sima 2 est particulièrement attendu sur une accélération des réformes structurelles. Toute chose qui nécessite une franche collaboration entre le locataire de l’immeuble du 2 décembre et le nouveau Secrétaire général de son gouvernement. 

« Tout en relevant le mérite du travail accompli par le secrétaire général du gouvernement sortant, le Chef du gouvernement de la transition M. Raymond Ndong Sima a dit attendre du promu une franche collaboration pour un travail tout aussi efficient. », indique la Primature. Ancien Directeur général de l’Agence gabonaise de normalisation (Aganor), puis gouverneur de la province du Moyen-Ogooué, Abdul Razzack Kabongo, qui a également fait ses armes en qualité de diplomate, devra désormais mettre son expérience au service de la Transition, dans l’intérêt du peuple gabonais.


Notons qu’à la faveur de son discours de présentation de vœux à l’administration, le 04 janvier dernier, le président de la Transition, le général Brice Clotaire Oligui Nguema, a invité les membres du gouvernement à accélérer la cadence, afin de répondre aux attentes des Gabonais. Ce remaniement, qui intervient 4 mois après la mise en place du premier gouvernement de l’ère CTRI, vise à booster cette équipe, appelée à remettre sur les rails un pays affaibli par la mal-gouvernance.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page