Derniers articlesInternational

C24 : le Gabon en soutien au Maroc dans le conflit régional du Sahara

Ecouter l'article

Du 14 au 16 mai 2024 s’est tenu à Caracas au Venezuela le séminaire régional du C24 pour les Caraïbes. Au cours de cette rencontre, le Gabon a réaffirmé son soutien indéfectible devant les membres du comité des 24 (C24) à l’endroit du Royaume Chérifien afin de résoudre définitivement le différend régional autour du Sahara marocain. 

Intervenant lors du séminaire régional du C24 pour les Caraïbes qui s’est déroulé à Caracas du 14 au 16 mai dernier, la diplomate gabonaise par ailleurs Conseiller à la Mission permanente du Gabon auprès de l’ONU, Lia Berthiana Bouanga Ayoune, a souligné devant les membres du Comité des 24 son appui à la solution marocaine d’autonomie pour Sahara. « Nous restons convaincus que l’initiative marocaine d’autonomie présente des perspectives crédibles, viables et de compromis, permettant non seulement de mettre fin à l’impasse politique actuelle, mais aussi de parvenir à une solution politique négociée et acceptable pour résoudre enfin ce différend régional qui persiste », a-t-elle déclaré. 

Autonomisation du Sahara marocain une solution pour ce différend régional 

Jouissant d’un fort soutien international, l’initiative marocaine d’autonomie pour le Sahara est pour le Conseiller à la Mission permanente du Gabon auprès de l’ONU, Lia Berthiana Bouanga Ayoune une meilleure solution de compromis qui a d’ailleurs toujours été affirmée dans les résolutions successives du Conseil de sécurité. Ainsi, évoquant la dynamique de développement socio-économique dans les provinces du Sud, la diplomate gabonaise n’a pas manqué de souligner tous les efforts déployés par le Maroc pour l’amélioration des conditions de vie des populations de cette région. Toute chose qui a fortement augmenté les indices de développement humain. 

Ces progrès socio-économiques ont permis de renforcer la coopération internationale dans la région et l’ouverture de consultations générales à Laâyoune et Dakhla de plus d’une trentaine de pays à travers le monde dont le Gabon. Par ailleurs la diplomate gabonaise s’est félicitée des réalisations substantielles du Maroc en matière de droits de l’homme, saluant à ce propos le renforcement du rôle des commissions régionales du Conseil national des droits de l’Homme à Laâyoune et à Dakhla, la coopération bilatérale avec le Haut-commissariat aux droits de l’Homme, les organes conventionnels et les procédures spéciales du Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page