Derniers articlesPOLITIQUE

Ntoum : Ndong Sima pour une réhabilitation du site la SOTRADER

Ecouter l'article

Le mardi 09 avril 2024, le Premier ministre, Raymond Ndong Sima s’est rendu à Ntoum. Il était question pour le chef du gouvernement d’évaluer l’état du site de la Société de transformation agricole et de développement rural (SOTRADER) à Ntoum. Choqué par l’état de dégradation de cette parcelle de près de 500 hectares, il a décidé de réhabiliter ce vestige du programme de la Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (GRAINE).

A Ntoum, le premier ministre a été témoin d’un spectacle désolant. Lancé en 2010 avec de grandes ambitions, ce site se trouve aujourd’hui dans un état de délabrement avancé qui témoigne de l’échec des politiques agricoles du régime déchu le 30 août dernier.

Remettre sur pied le site de Ntoum

Des équipements agricoles abandonnés, des engins motorisés rouillés et oubliés, ainsi que des hectares de terres inexploitées sans compter tout le matériel porté disparu, le site de Ntoum initialement requis dans le cadre du projet GRAINE est à l’abandon. Face à cette réalité préoccupante, Raymond Ndong Sima a exprimé son indignation. « Peu importe qui est propriétaire, le fait est que c’est un scandale de voir tout ce matériel dans cet état. On parle de production et d’augmentation de la production, or c’est ça le matériel nécessaire pour augmenter la production vivrière ».

Il a également souligné sa détermination à agir rapidement pour remédier à cette situation désastreuse. « J’ai l’intention de m’asseoir avec le ministre de l’Agriculture et les départements ministériels concernés par ce projet pour savoir qui est propriétaire de quoi ? Peu importe. Ce que je veux c’est que cet endroit retrouve son rôle principal, c’est-à-dire qu’il redevienne un lieu de production. C’est ça qui m’intéresse et c’est pour ça que je suis venu. Non pas pour attendre un rapport qui me sera fait sur un papier mais pour le voir de mes propres yeux et, ce que je vois est choquant », s’est-il engagé.

Cette déclaration reflète l’engagement du gouvernement gabonais à revitaliser le secteur agricole et à exploiter pleinement le potentiel de développement rural du pays. Par ailleurs, le président de la Transition, le Général Brice Clotaire Oligui Nguema et le ministre de l’Agriculture, Jonathan Ignoumba ont succédé au premier ministre sur le site. La réhabilitation du site de la SOTRADER à Ntoum représente une étape dans cette démarche, visant à restaurer la confiance dans les politiques agricoles nationales et à promouvoir une agriculture durable et prospère pour atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page