Derniers articlesSOCIETE

Louetsi-Bibaka : les habitants du village Mambonga terrorisés par un éléphant

Les habitants du village Mambonga situé dans le département de la Louetsi-Bibaka seraient terrorisés depuis une semaine par un éléphant. En effet, le pachyderme sortirait de la forêt jusqu’au village et aurait commencé à saccager des habitations. 

Décidément la problématique du conflit homme-Faune n’aurait toujours pas trouvé son épilogue dans notre pays. Dernier fait en date, un éléphant qui sèmerait la terreur au village Mambonga dans le département de la Louetsi-Bibaka dans la province de la Ngounié. Empêchant de facto les populations de vaquer à leurs occupations.

Des populations terrifiées

Depuis plus d’une semaine, les populations villageoises de Mambonga n’oseraient plus mettre le nez dehors. En effet, ces dernières seraient terrorisées par les nombreuses balades d’un éléphant dans ledit village. Une situation insoutenable pour ces habitants qui ne savent plus à quel saint se vouer. Il faut dire que le pachyderme aurait déjà commencé à faire des dégâts matériels. 

En dehors des plantations, l’animal aurait détruit des cuisines extérieures dans le village. Souvent construites en planche. Ne sachant plus où mettre la tête, les habitants dudit village souhaitent l’intervention des autorités. S’il est vrai qu’ils sont autorisés à se défendre, ces derniers disent « ne pas avoir de munitions » pour mettre un terme à leur cauchemar. 


D’après ces derniers, « cette situation crée la psychose dans le village. Les quelque 2 à 3 hommes valides n’ayant aucunement les munitions capables de faire face aux pachydermes». Espérons que cette situation soit résolue dans les plus brefs délais.

Esther Kengue

Diplômée en Communication des organisations, l'écriture est une vocation que je mets au quotidien au profit de la rédaction de Gabon Media Time pour servir mon pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page