A La UneDerniers articlesSOCIETE

Cnamgs : le traitement du Cancer assuré à 100%

Au Gabon le cancer le plus présent est le cancer du sein, suivi du cancer du col de l’utérus. Si le ministre de la santé, le Pr Adrien Mougougou avait annoncé une politique nationale permanente de dépistage et de prise en charge des cas enregistrés, en ce qui concerne la prise en charge une nouvelle salvatrice est à souligner. Il s’agit notamment de la gratuité du traitement à 100% par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale ( CNAMGS). 

Il faut le reconnaître, en dépit d’énormes ravages causés par  le cancer au Gabon, le gouvernement ne cesse de faire de la lutte contre les cancers son cheval de bataille. La preuve, devant le traitement dont le coût est onéreux, et qui affecte bien souvent les personnes atteintes de cancer, et dans bien des cas font partie de la population démunie. Une nouvelle réjouissante vient soulager les malades c’est le fait que le traitement des cancéreux est pris en charge à 100% par la CNAMGS.

Chimiothérapie entièrement gratuite

Dans la liste des soins à offrir dans pour le traitement, la chimiothérapie est un élément fondamental qui consiste à détruire les cellules cancéreuses. Le rendre gratuit par les autorités est une action louable du gouvernement qui traduit inexorablement l’implication des plus hautes autorités à faire reculer cette maladie qui vole le sourire à des milliers de familles dans notre pays. Une évolution qui permet également aux populations les plus faibles de pouvoir guérir des différents cancers. 

Notons que dans le cadre de la lutte contre les cancers, par an on estime à  700 le nombre de patients traités par radiothérapie et chimiothérapie à l’Institut de Cancérologie d’Akanda (ICA). De plus une structure accueillant les personnes atteintes de cancer avait été créée « la Maison d’Alice». Laquelle structure depuis sa création en 2016 avait reçu 322 patients. Il est important de rappeler que concernant la prise en charge des personnes cancéreuses, la gratuité du traitement avait été instaurée en octobre 2022 lors de la 9ème édition de la campagne de sensibilisation dénommée « octobre rose »

 Une structure accueillant les personnes atteintes de cancer avait été créée la Maison d’Alice. Laquelle structure depuis sa création en 2016 avait reçu 322 patients.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Faisons attention à ce que nous disons : « Une évolution qui permet également aux populations les plus faibles de pouvoir guérir des différents cancers. »

    Les 100% de prise en charge s’appliquent – ils seulement sur le territoire national ou s’étendraient-ils jusqu’à l’internationale quand on connait de la qualité des produits dont on dispose chez nous ainsi que le dispositif de traitement pour l’instant insatisfaisant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page