Derniers articlesInternational

Iran : le président Ebrahim Raissi tué dans un crash d’hélicoptère 

Ecouter l'article

Les Iraniens sont restés dans la confusion toute la journée du dimanche. En effet, après l’annonce par les autorités de l’accident de l’hélicoptère transportant le président de la République islamique d’Iran dans la région nord-ouest du pays, les Iraniens se sont réfugiés dans la prière, en guise de d’espoir. C’est finalement ce 20 mai que l’annonce du décès du président Ebrahim Raissi a été rendue publique. 

L’information de l’accident de l’hélicoptère de la présidence iranienne, à bord duquel se trouvait le très conservateur président de la République Ebrahim Raissi, est tombée comme une traînée de poudre. Si les recherches se sont poursuivies dans des conditions difficiles ce dimanche du fait du relief et des mauvaises conditions météorologiques, les secours ont enfin pu atteindre le lieu du crash. 

9 personnes décédées dans le crash, dont Ebrahim Raissi

Selon le Croissant-Rouge, cité par France 24, « les secours iraniens ont récupéré les dépouilles du président iranien Ebrahim Raissi et des huit autres passagers de l’hélicoptère ». A bord de cet appareil, se trouvait également le ministre des Affaires étrangères. Selon la thèse officielle, l’accident qui a eu lieu dans une zone montagneuse aurait été causé par des mauvaises conditions météorologiques.

Si le pays est encore sous le choc, le Guide Suprême iranien, l’Ayatollah Ali Khamenei a indiqué que cette perte ne saurait remettre en cause le fonctionnement de l’Etat. C’est pourquoi, conformément à la constitution de la République islamique, il a dès ce lundi désigné le Vice-président, Mohammad Mokhber comme président par intérim. Notons que Ebrahim Raissi 63 ans, avait été élu en 2021 dès le premier tour. Il s’était récemment illustré par le déclenchement d’une attaque massive sur le territoire israélien, après que l’Etat Hébreu avait attaqué la représentation diplomatique de l’Iran au Liban, causant la mort de plusieurs chefs des gardiens de la révolution, l’armée idéologique du régime.   

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page