Derniers articlesSOCIETE

Gabon : vers une harmonisation des procédures d’orientation et de la prise en charge de l’étudiant

Ecouter l'article

Le Secrétariat d’orientation scolaire, universitaire et professionnelle (Sosup), l’Agence nationale des bourses du Gabon (ANBG) et la Direction générale de l’Enseignement supérieur se sont réunis le mercredi 19 juin pour une séance de travail instruite par le ministre de l’Enseignement supérieur, Hervé Ndoume Essingone. Cette rencontre avait pour objectif d’examiner les possibilités d’harmonisation des procédures d’orientation et de prise en charge des étudiants, en prélude à la rentrée académique 2024-2025.

C’est le secrétaire permanent du Sosup, Jérémie Mikombo, qui a présidé cette rencontre entre l’ANBG, le ministère de l’Enseignement supérieur et l’institution dont il a la charge. Cette initiative s’inscrit dans une démarche visant à améliorer l’efficacité et la transparence du processus d’orientation, ainsi que la gestion des bacheliers.

Une mutualisation des efforts pour une meilleure orientation

L’année académique 2023-2024 tirant à sa fin, les 3 entités se sont réunies afin de préparer ensemble la rentrée prochaine. Il s’agissait de revoir les procédures de mise en forme de l’orientation, la prise en charge de l’étudiant et mettre en lumière l’accréditation des établissements pouvant permettre à ces étudiants d’avoir une bonne formation. Cette mutualisation, ils comptent bien la pérenniser afin d’assurer une orientation efficace. « Désormais toutes ces entités vont travailler de façon collégiale afin de permettre à tout étudiant gabonais d’avoir une rentrée apaisée en ayant toutes les informations y relatives », a déclaré Jérémie Mikombo citée par notre confrère Gabon review.

Lors de cette rencontre, plusieurs points clés ont été abordés. Il s’agissait entre autres de définir un fichier commun des établissements accrédités afin de faciliter l’orientation des étudiants. Mais également de rappeler à chaque acteur ses missions. Il était question de « faire en sorte que chacun agisse en fonction de ses prérogatives qui sont clairement définies et contenues dans les textes organiques de chaque entité administrative », a précisé le SG du Sosup. Ainsi, le ministère de l’Enseignement supérieur accrédite les filières de formation et homologue les établissements. La liste est ensuite transmise au Sosup pour orienter les apprenants, puis les fichiers des étudiants orientés sont envoyés à l’ANBG, qui attribue les bourses aux méritants.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page